Domadora - Tibetan Monk

Domadora - "Tibetan Monk"
Domadora - Tibetan Monk (chronique)

Oh le bonheur.

 

Il est de ces disques qui vous prennent et ne vous lâchent plus. De ceux qui vous bottent le cul, vous donnent la niaque, vous font lever la main droite et dire qu’on le jure qu’on arrêtera de secouer la tête comme un damné (même si on ne le fera certainement pas), tout en vous insufflant un vent de liberté et, et, et oui, un vent de bonheur. Tibetan Monk est de ceux-là.

J’étais tout d’abord simplement attiré par la pochette de l’opus, qui me faisait penser à celle de Regarde Les Hommes Tomber, en couleur, sachant que les quelques mots lu à propos du dis disque, à savoir, j’ai oublié mais c’était un truc sur du rock instru, psyché – soli, ne m’avais pas plus attiré que ça. Comme quoi, on ne nait pas prêtre mais on peut tous le devenir un jour, ce n’est pas parce que ce n’est pas écrit, ou l’inverse. Enfin bref.

 

Led Zepplin, Hendrix, Black Sabb’, ça fait vieux jeu perversement inintéressant non ? Pourtant, et oui pourtant… Ils font leur truc, ils joueraient devant un public de zéro personne, je suis certain qu’ils n’en auraient rien à branler. Ils jouent, ils s’éclatent, et ça se sent. Alors oui, du rock instru, psyché, typé 70’s, avec plein de soli guitare, et patati et patata, mais Domadora ce n’est pas seulement ça. C’est aussi une batterie qui part dans tous les sens, une basse qui tient la corde, et surtout, des putains de riffs. Des riffs qui vous harcèlent même tellement ils sont bons. Et puis ce n’est toujours pas que ça. La preuve par "The Oldest Man On The Left" qui est tout autant Kyuss que vieux groupe des 70’s (avec quand même autours des 2mn une descente de riff qui rappelle énormément Black Sabb’) ou "Chased And Caught" qui est – terriblement bien – chanté. Oui ce disque est impressionnant de musicalité, de fougue, de sauvagerie et de passion. La surprise là où je ne l’attendais pas, mais alors pas du tout.

 

Si toi aussi tu es un disciple des musiques heavy & psyché alors ce disque est fait pour toi (oui c’est aussi simple que ça). Pray the Domadora !

photo de R.Savary
le 03/10/2014

2 COMMENTAIRES

Jimmy Jazz

Jimmy Jazz le 03/10/2014 à 20:01:27

Sympa mais ça manque un peu de folie.

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 03/11/2014 à 13:58:43

Musique de passionnés, c'est clair

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

Vinyle 12" Vinyle 12" (54:00)

Acheter Domadora Tibetan Monk sur Amazon

Tracklist

A1. Tibetan Monk 2:34
A2. Ziggy Jam 10:51
B1. Nairoya 12:36
B2. Chased And Caught 4:21
C1. The Oldest Man On The Left 13:18
D1. Domadora Jam 9:00
D2. Wild Animal Skin 1:19

GROUPE

Chroniques

Tibetan Monk (2014)

DANS LA VEINE

Huata + Bitcho - splitHuata + Bitcho - split

évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019