What We Lost - Pretend to sleep

Chronique CD album

chronique What We Lost - Pretend to sleep

Melodic Metalcore. 
Metalcore mélodique.
 

Que je le dise en anglais, en français, avec l'adjectif avant ou après, j'en suis certain, ça va filer des boutons à une paire d'oreilles venues ici en quête de gueulards poilus. 
Les Italiens de What we lost ont malgré tout de quoi attiser la curiosité de quelques lecteurs de COREandCO tant leur musique, qui s'inscrit clairement dans l'ère du temps, concentre tout ce qu'une frange de nos visiteurs apprécient : la sécurité.

Il n'y a rien de mal à aimer des groupes comme What we lost dont on voit venir assez facilement le propos musical et textuel. Leur "metalcore" brasse plutôt large (d'où les guillemets) et tire aussi quelques influences du côté du post-rock, du post-hardcore etc. et de l'émo même le tout enrobé dans un emballage propre à la décennie 10's.

Ces choix artistiques sont parfaitement assumés, et cet aspect mélodique associé au chant hurlé vient rejoindre une armée de groupes jumeaux...
Un ADN voisin jusque dans les paroles portées sur l'abandon, la solitude, la mélancolie. Tu vois le genre de confession textuelle. 

Tout ça tient en moins de 10 minutes, pour trois petits titres. Une matière un peu légère peut-être pour marquer les mémoires de poisson rouge que nous avons à l'ère des playlists avec des titres qui s'enchaînent à l'infini. Peut-être, mais peut-être pas non plus pour tout le monde. 
Le travail de What we lost (et de ceux qui ont géré l'enregistrement, le mix et le mastering) est super carré, très propre, et si son empreinte peine à s'imprimer pour l'auditeur (-trice) vaguement intéressé (-e) par cette scène musicale, il y a un respect des codes qui ravira le (la) passionné(-e) de ce style. 

photo de Tookie
le 10/06/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements