S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Driller Killer : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Driller Killer

Driller Killer en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Driller Killer : Suède Suède

Tags musicaux :

#fuck #dcrust

Line-up

# Cliffe Rebel - chant
# Christ of fear - guitares
# Charlie - batterie
# Johan - basse

Discographie

  • - "Brutalize" (1994 - CD/LP)
  • - "Total Fucking Hate" (1995 - CD/LP/Pic Disc LP)
  • - "L.I.F.E." (1995/96 - 7")
  • - "Total Fucking Video" (1997 - VHS)
  • - "Fuck The World" (1997 - CD/LP)
  • - "Reality Bites" (1998 - CD)
  • - split avec Instinkt (1998 - 7")
  • - split avec Impaled Nazarene (1999 - CD/7"/PD)
  • - "What Goes Around Comes Around" (1999 - 7")
  • - "Alcoholocaust Summer 99" (live video 1999)
  • - "And The Winner Is..." ( 2000 - CD/LP)
  • - split avec Viu Drakh (2002 - 7")
  • - "Cold Cheap and Disconnected" (2002 - CD/LP)
  • - "Total Fucking Brutalized" (2004 - CD)
  • - "The 4q Mangrenade" (2006 - CD/LP)
  • split avec Simbiose (2007 - CDs/7")
  • - split avec Extreme Noise Terror (2007 - miniCD/10")

Driller Killer

Biographie

Driller Killer est un groupe ou artiste suédois, qui a été chroniqué 3 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : fuck, dcrust

Chroniques du groupe / artiste

Driller Killer - The 4Q Mangrenade (2005)

Driller Killer - The 4Q Mangrenade (2005)

Driller Killer , dont le patronyme provient d'un film du mignonnet et très saint Abel Ferrara, est un cas à part dans les scène D-Crust malgré le pays d'origine du combo: la Suède.   En effet, ces crevards sont volontiers méprisants envers le genre auquel on les rattache généralement tout en comportant un ancien Anti Cimex dans leurs rangs. En réalité, Driller Killer méprise tout le monde : les Punks, les Metalleux, ceux qui aiment leurs disques, ceux qui crachent dessus, le futur, le passé, les végétariens, les carnassiers, Skeletor et Maya l'Abeille.   Qu'importe cette mentalité de rebelles de fête de la musique, pour rire, Driller Killer , sur disque, pulvérise une bonne partie de la concurrence, exécrée, elle-aussi. Sepult' l'avait déjà exprimé (et cglaume dans son ancien clapier), concernant l'album Fuck The World , datant de 1997. Alors faisons un bond dans le temps, d'à peine huit ans, pour arriver, « HULA- HUP BARBATRUC », en 2005, à la dernière prod du groupe, […]

> Lire la chronique

Driller Killer - Reality Bites (1998)

Driller Killer - Reality Bites (1998)

Suite à la mort d'un de leur ancien guitariste, Andy, en 2017, et jouant ici, je me suis dit qu'il ne fallait pas perdre une occasion de rendre hommage à cette plaque de Driller Killer . Ce n'est pas super de bon goût mais les Suédois et le tact ne sont pas compatibles.   Moins odorant que ses prédécesseurs, moins brouillon que son successeur, Reality Bites constitue la synthèse parfaite entre le Crachou Style et le Panzer Power du combo branché sur le mode « contre le prog 4 Ever ». Reality Bites est en fait contre vachement plein de trucs.   Principalement contre la musique, dans ses grandes largeurs. J'exagère, car la musique est l'art de combiner les sons et les silences en suivant certaines règles. Et oui bande de nazes. Donc chacun fait comme y veut. Là, l'art se transforme en cochon et les règles, à part celle du toutafonléballon, on s'en cogne. Yaka écouter "Count Me Out" avec son intro tellement bourrine qu'on croirait qu'Impaled Nazarene a émigré en […]

> Lire la chronique

Driller Killer - Fuck the world (1997)

Driller Killer - Fuck the world (1997)

..._ ..._ ..._ ..._ ..._ ..._ Les français parlent aux français ..._ ..._ ..._ ..._ ..._ ..._ "Le con est sur le méridien" ; je répète : "le con est sur le méridien". "Il ya plus de clous sur mon perfecto que de notes" ; je répète : "Il y a plus de clou sur mon perfecto que de notes". "Sur le plus court chemin les guitares saturent" ; je répète : " Sur le plus court chemin les guitares saturent". "La basse crust son punk" ; je répète : "la basse crust son punk". "Le chemin est quelque fois pris en solo » ; je répète : "Le chemin est quelque fois pris en solo". "Cliff s'époumone comme un syphon enfumé" ; je répète : "Cliff s'époumone comme un syphon emfumé". "Les paroles tiennent sur un ticket de métro" ; je répète : "Les paroles tiennent sur un ticket de métro". "Les pandas sont des hypocrites baignant dans leurs fantasme" ; je répète : "Les pandas sont des hypocrites baignant dans leurs fantasmes". "Nous somme punk du lundi au lundi même les jours de fête" ; je […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Aucun article sur ce groupe disponible actuellement.

Les 1 dernières News en relation avec Driller Killer

Chronique oldie : Driller killer - Fuck the world (20 décembre 2009)

Notre chronique rétro du dimanche nous fait reculer jusqu'en 1997, où le groupe crust […] (lire l'actualité)