Fredag Den 13:e - Interview du 01/11/2013

Fredag Den 13:e (interview)
 

Salut les gars, vous allez bien?

 

Anders: Bonjour! Je vais très bien, merci.

 

Peux-tu nous présenter le groupe ?

 

On a commencé Fredag de 13:e en 2006 car nous avions l’envie pressante de jouer du rock’n roll rapide à tendance d-beat. C’est ce qu’on fait depuis et j’espère que cela va continuer un moment. Aujourd’hui le groupe est constitué de moi à la voix, Stoffe et Jacob à la guitare, nous sommes là depuis le début, Niclas nous a rejoints à la batterie en 2008 puis Peter à la basse en 2012.

 

Quels groupes vous influencent ?

 

Nous avons diverses influences. J’ai toujours aimé les groupes un peu originaux dans le genre de musique qu’ils font. Tellement de groupes font la même chose, c’est un peu ennuyant. Je suis donc plus attiré par les groupes qui tentent d’être originaux et font des choses inattendues (pas trop non plus, je n’aime pas les trucs trop expérimentaux !).

Concernant Fredag den 13:e, nous essayons de ne pas être trop strictes dans nos influences. Ce n’est pas important que cela soit du black metal, du crust, hardcore, rock n’roll 70’s du moment que cela nous convient. Par exemple, parfois nous avons une partie instrumentale dans nos sets qui est tirée d’une chanson des Beatles, "She’s so heavy". On ne fait pas seulement ça car c’est drôle mais aussi car c’est en fait vraiment heavy. Ces dernières années je me suis rendu compte que si un riff ne sonnait pas très bon ou trop différent à la première écoute nous arrivons à le transformer en ce que nous voulons.

 

Quels sont vos pays préférés et que vous aimez le moins pour tourner ?

 

C’est dur d’en choisir un préféré. Nous avons joué de bons concerts dans beaucoup de pays et c’est dur de faire une liste des meilleurs. Ceci-dit, l’Allemagne est toujours dans les meilleurs et les concerts là-bas sont toujours de très bons moments. J’aime aussi l’atmosphère un peu plus au sud. J’ai vraiment aimé l’Italie et la Slovénie quand nous y avons joué en 2010.
L’endroit que j’aime le moins pour jouer est la Suède : c’est pratiquement impossible de jouer là-bas un jour de semaine, les gens ne viennent pas aux concerts…Cependant, j’ai l’impression que les choses se sont un peu arrangées ces dernières années, surtout à Göteborg.

 

A votre avis, pourquoi la Suède produit autant de groupes de crust ?

 

Je pense que c’est parce que c’est facile de faire de la musique ici. Vous savez peut-être qu’ici on peut avoir des bourses venant de l’état pour répéter et tout ça…C’est à mon avis pour cela qu’il y autant de musiciens ici, ce ne sont pas que les groupes de crust, on dirait que dès que l’on rencontre quelqu’un il est dans un groupe. C’est aussi contradictoire, tout le monde a un groupe mais personne ne va aux concerts…

 

Quels sont vos groupes préférés à Göteborg et en Suède en général ?

 

Je ne parlerai que des groupes encore actifs. Dans plus au moins notre genre de musique, j’aime beaucoup Anatomi-71, surtout car leurs paroles sont vraiment intelligentes et drôles. J’aime aussi Trubbel (on a sorti un split avec eux en 2011), musicalement c’est du punk différent mais je trouve que nos groupes sont liés sur certaines perspectives et vues sur les choses. D’autres groupes suédois qu’il faut citer : Din Skevf, Sloa Knivar, Walk Through Fire, Gust et Serpent Omega.

 

Vous parlez beaucoup de la société suédoise dans votre album, quelle est votre vie dans ce pays  ?

 

Les suédois sont gâtés et aiment jeter la faute sur les autres. C’est facile de chanter sur les mauvaises choses mais c’est autre chose d’essayer de faire en sorte qu’elles s’arrangent. Ahah ! En 2006 nous avions un gouvernement de droite et la société commençait à vivre à l’américaine. Je trouve la politique de plus en plus surréelle… On dirait que personne ne veut vraiment parler des sujets compliqués et que tout le monde s’en fiche. Je suppose que les gens sont dans leurs propres trucs et se disent trop occupés pour s’intéresser aux autres.

 

Première question débile : préférais-tu les poupées ou les robots ?

 

Aucun des deux, les Lego était ce qu’il y avait de mieux !

 

Question débile numéro 2: qu’est-ce que le violet ?

 

Cela dépend de tes perspectives et motivations.

 

Question débile numéro 3, facile: préfères-tu Jason ou Freddy et pourquoi ?

 

Je n’aime pas les films d’horreur et nous ne jouerons pas à ta fête d’Halloween.

 

Que penses-tu de l’esprit DIY dans votre genre de musique ?

 

Je pense que nous sommes tous conscients que la musique que nous jouons ne nous fera pas gagner d’argent ni une carrière mais c’est ce que je veux. Je trouve que si cela devient un business, l’énergie que j’y mets ne sera plus la même. On fait ce qu’on veut et c’est pour ça qu’on le fait, si quelqu’un aime ce que l’on fait, c’est juste un bonus.

 

Quel futur pour Fredag Den 13e ?

 

Nous avons commencé à écrire de nouvelles chansons mais je ne sais pas si cela finirai en 3ème album pour le moment. Je vais aussi devenir papa pour la première fois en décembre alors je ne pense pas que nous repartirons tout de suite en tournée !

photo de Crom-Cruach
le 08/11/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements