OCEANSIZE + MILLIONAIRE le 14/10/2005, Le Nouveau Casino, Paris (75)

OCEANSIZE + MILLIONAIRE (report)
C'est un beau vendredi que ce 14 octobre, et je me dis: alos j'y vais à ce concert ou je pars me prendre une caisse dans un bar? Pfff.... Allez je vais épargner ma petite santé et mon porte-monnaie, je file rue oberkampf! Bon Ok, c'est un peu à l'arrache que je me pointe, à 20h (pour 19h30 l'ouverture des portes) et sans billet bien sûr. Première bonne nouvelle il reste des billets et deuxième: le nouveau casino est bien bien plein; ça fait plaisir.

Je n'ai, en fait, pas loupé grand chose du set de MILLIONAIRE et je suis assez agréablement surpris par ce que j'entends: pas de pop trop aseptisée ou autre soupe qu'affectionnent les canaux hertziens français (je craignais d'entendre ce genre de saloperies, je dois l'avouer). C'est à des titres plutôt pêchus que j'ai affaire, un groupe pas vraiment statique sans pour autant enflammer la scène non plus. Mais c'est assez plaisant dans l'ensemble: le leadsinger/guitariste utilise beaucoup d'effets et de samples qui occupent bien l'espace et certaines compos me font remuer la tête (dont une ayant un petit air de territorial pissings de NIRVANA). La voix du chanteur est, elle aussi, bardée d'effets (façon micro vintage surtout) mais j'aime assez, ça colle bien à l'esprit je trouve. Le batteur est énergique et donne beaucoup de sa personne et c'est en partie lui qui donne ce côté bien « rock » à ce groupe au-dessus de la facette « pop », le bassiste est plutôt calme mais dans son truc. [Je passerai sur les casse-couilles qui étaient devant moi et qui n'arrêtaient pas de gueuler et de siffler comme des blaireaux....pitoyable, bref...]

21h10. Après quelques soundchecks pour la forme, les OCEANSIZE montent sur scène sous les acclamations. Ils entament leur set avec 'The Charm Offensive', morceau d'ouverture de « Everyone into Position » (qui sera majoritaire dans le set, mais j'y reviendrai) et on se rend très vite compte qu'on aura le droit à un show énormissime... Le chétif mais très charismatique Mike Vennart, chanteur et guitariste de son état, déploie toute l'étendue de son talent vocal passant tour à tour de son micro « chant normal » à celui « chant saturé » avec une aisance déconcertante. Quelques petits problèmes de retour pour ce dernier nous donneront le droit à 3 ou 4 minutes d'un interlude instrumental le temps que tout rentre dans l'ordre et c'est reparti. Des morceaux comme 'A Homage to Shame' nous dévoilent la facette explosive et violente des OCEANSIZE (ça déboite bien comme il faut) et le jeu du batteur très groovy, riche et puissant n'y est certainement pas pour rien (au passage, il a le kit à la configuration la plus bizarre que j'aie jamais vu: caisse claire en plein milieu avec son charley, et les tomes de chaque côté). Le fait qu'il y ait 3 guitares sur scène permet de bien retranscrire les morceaux très riches sur CD et on ne décèle aucun manque, pour ce qui est des claviers c'est le bassiste qui s'y colle. Côté set, c'est donc « Everyone into position » qui est représenté en majorité avec des titres comme 'Heaven Alive' et ses sons ultra planant ou 'Music for a nurse' qui cloturera ce set de la plus belle manière qui soit, avec ces mélodies qui vous collent au crâne ou bien le sublime 'You can't keep a bad man down' avec son break qui donne la chair de poule, ce morceau m'a littéralement scotché (bouche ouverte, yeux hagards et tout...). On n'aura eu le droit à un seul titre de « Effloresce », et hormis cela un inédit toujours aussi bon.

Ce groupe a vraiment quelque chose des grands, autant dans la qualité et la richesse de leurs compositions que dans leurs prestations scèniques qui, sans être folles, vous prennent aux tripes et ne vous relachent qu'après vous avoir sorti de vous-même. Personnellement, je comparerais ce que j'ai ressenti ce soir à ce que m'a fait ISIS à la loco, c'est tout dire...[La nana qui est tombée dans les vapes à côté de moi a dû ressentir la même chose heu... ou alors elle manquait juste d'air? .... En tout cas j'espère qu'elle s'en est remis].
photo de Mat(taw)
le 29/05/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Torche - Admission
Dysylumn - Cosmogonie