Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

First part - "Our vision"

First part - "Our vision"
chronique First part - Our vision
6.75/10 0
Acheter First part Our vision sur Amazon

CD album CD album (33 minutes)

 

Style musical : 

Punk rock

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

1 - The Kingdom Of Angels
02 - You've Got The Style
03 - Sexy Boy
04 - The Sleeping Suburbs
05 - Your Reality Is Not Mine
06 - Fucking Radio
07 - The Beauty & The Beast
08 - You & Me
09 - For Something Or For Nothing
10 - Je Me Souviens (goodbye My Friends)

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Millencolin - True brew

 

Punk is alive !
Trop vivant d'ailleurs, dans une forme olympique même, du moins en France. Une forme telle que trop de groupes existent et surtout : ils ont la fâcheuse tendance à se ressembler.
First Part fait parti du lot (sinon l'introduction n'aurait aucun intérêt).
Mais on en est encore au stade où quelques copies de groupes français demeurent écoutables.
De plus First Part n'a pas peur d'avouer ses influences françaises : Flying Donuts en tête.
 
La recette de ce genre de musique est simple, mais c'est comme en cuisine : tout est une question de dosage. First Part équilibre plutôt bien l'ensemble, par contre, l'effet de surprise est réduit au néant.
On a du punk mélo, avec des riffs bien catchies (qualificatif omniprésent pour ce genre de groupe), une voix sur la brèche (tiens tiens, avec une touche lointaine à la Hot Water Music peut-être ?) soutenue par des chœurs qui ne chantent pas toujours juste ("Sexy boy")
On incruste des petits breaks ça et là, on gonfle le son de la basse ("The sleeping suburbs", "For something or for nothing"), on colle des refrains entêtants ("Your reality is not mine").
 
Mais derrière cette leçon trop bien apprise, il y a de gros défauts : un chant en anglais un peu limite ("You and me", "Je me souviens") et par dessus tout  : un manque de personnalité musical pour une série terriblement homogène.
Alors ça n'est pas mal fait, ça s'écoute très facilement puisqu'en 33 minutes l'affaire est classée. Mais on sort de là sans avoir retenu quoi que ce soit, sans entendre le moindre titre se détacher.
On dirait une leçon d'histoire, récitée par cœur dans un flot continu à l'école, mais dont on ne comprend pas le contenu. 
 
Pour la suite il faudra OSER pour enfin nous marquer.
photo de Toukene
le 07/09/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Redeeming Torment - The Dominion

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016