Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Hal Flavin - "The talk"

Hal Flavin - "The talk"
chronique Hal Flavin - The talk
8/10 0
Acheter Hal Flavin The talk sur Amazon

Maxi-cd / EP Maxi-cd / EP (19.18)

 

Style musical : 

electro-pop

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. The talk
2. Higher life
3. Broken waves
4. Curare
5. 7th year

 

Label : 

Watt blizzard Music

 

Lieu d'enregistrement : 

Alive & amplified studio
Dans le même style :
Bear In Heaven - I love you it's cool

Surprise, un groupe venu du Luxembourg ! Et qui plus est, un bon, à l'electro-pop immédiatement séduisante sur "The talk", le premier morceau, dans un même temps pop, electro et rock, porté autant par des voix traficotées, parfois "normales", des guitares remontées, des basses slappées et des synthés 80's réjouissants. Energique, de haut niveau, cette compo initiale apporte la preuve d'un potentiel conséquent et on se met alors, tout en se trémoussant, à attendre la suite avec impatience, convaincu par l'entrée en matière.

 

Se profile alors "Higher life", plus posé et tout aussi bien "décoré", plus spatial aussi et qui poourrait en remontrer à bon nombres d'artistes de cette mouvance electro-pop. Ses touches funk le rendent proche des plages les plus groovy du Pretty hate machine de Nine Inch Nails, ses basses en renforcent le côté "dansable" et les voix, entre new-wave et funk, complètement l'essai avec efficacité.

 

Hal Flavin possède sa propre touche et continue à séduire sur Broken waves, nettement plus saccadé, moins exubérant et basé sur des motifs de synthé distorrdus du plus bel effet. Il s'agit là, encore, d'une réussite complète, un Curare clair, d'obédience electro mais animé par des élans rock qu'on approuvera, s'avérant être lui aussi accompli. Les gimmicks sonores, qu'ils émanent des claviers, des guitares, ou l'effet mis dans les voix, forment un tout solide, aussi léger qu'alerte.

 

On ne s'étonne guère plus du choix de certaines formations (IAMX, Metronomy, The Faint, etc..) de le sprendre en première partie, après leur premier single intitulé "Wheel of fortune", et "7th year", bien que très calme, (de façon trompeuse puisqu'il  hausse ensuite le ton, sans toutefois déraper outre-mesure) viendra mettre un terme, dans un esprit assez ouvertement pop, psyché aussi, à un EP de grande qualité.

 

En attendant, bien sur, que le trio Clément/Reinard/Koster confirme à l'avenir ce brillant début, ce dont on ne doute guère à l'écoute de The talk.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Another Kind Of Death - Sleepless Every Night

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016