Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Incantation - "Dirges Of Elisium"

Incantation - "Dirges Of Elisium"
chronique Incantation - Dirges Of Elisium
9.666/10 0

écouter "From A Glaciate Womb"


Acheter Incantation Dirges Of Elisium sur Amazon

CD album CD album (49:25)

 

Style musical : 

Death Metal

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Dirges of Elysium
2. Debauchery
3. Bastion of a Plague Soul
4. Carrion Prophecy
5. From a Glaciate Womb
6. Portal Consecration
7. Charnel Grounds
8. Impalement of Divinity
9. Dominant Ethos
10. Elysium (Eternity Is Nigh)

 

Label : 

Listenable
Dans le même style :
Trepalium - Alchemik Clockwork Of Disorder

Deux ans après un album assez fade, les saints patrons du Death Metal remettent le couvert! On était en droit de s'inquiéter tant Vanquish In Vengeance faisait pâle figure en comparaison de ses grands frères. Mais, Incantation est et restera le grand Manitou d'un genre qu'il a en grande partie forgé avec ses petits doigts boudinés. Dirges Of Elisium nous arrive donc en pleine poire et redorera le blason déjà étincelant d'une des dernières légendes du Death Metal.

L'un des albums de 2014? C'est une évidence!

 

Bien qu'excellent, Vanquish In Vengeance, laissait un arrière-goût assez déplaisant sur la langue, ce disque donnait l'impression qu'Incantation se la coulait douce et qu'il s'était contenté de composer en roue libre. Le tir est donc très largement corrigé grâce à ce nouvel opus qui pourra surprendre les fans du groupe tant il exécute un retentissant retour aux sources. Dès son ouverture, l'album épate: ça faisait des lustres que le groupe du père McEntee n'avait pas sorti de sa malle magique un son aussi pâteux et caverneux... un son digne des plus grands chefs d'œuvre d'Incnatation; c'est tout dire!

 

Le grain du son aussi profond qu'épais n'est que le premier symptôme de ce retour au cœur des années 90. Incantation a semble-t-il retrouvé son grimoire et nous a concocté un album pétri de ce feeling apocalyptique si particulier. Les tempos ont été considérablement ralentis et bien souvent on vogue sur le Styx la frimousse fouettée d'embruns Doom. Les dix titres sentent bon le vieux, le vrai, le gros Death Metal d'antan. C'est mort, sinistre, lugubre et soudain la Bête se réveille pour nous rouer de coup sous un déluge de furie et de maestria. Un album impeccable, implacable qui séduira le fan de la première heure comme le p'tit bizut qui découvrira le groupe et par la même occasion la vieille école.

 

Les plus ridés d'entre nous retrouveront "leur" Incantation, celui d'Onward to Golgotha et de Mortal Throne of Nazarene. Les structures, l'atmosphère poisseuse et les voix d'outre-tombe sont au cœur de Dirges Of Elisium. Certes, en pinaillant, on trouvera quelques onces de "modernité"... mais pas de quoi fouetter un prêtre. Ca larsen à tout-va, ça vocifère des torrents de litanies, les riffs sont absolument titanesques, la basse racle les abysses et la batterie martèle tout ça avec une certaine sobriété. Ici les orgies de blasts se font discrètes pour laisser la place au règne d'une ambiance dantesque. De là à dire qu'il s'agit de l'album le plus atmosphérique de la carrière d'Incantation, il n'y a qu'un pas qu'on franchira allègrement pour aller se vautrer dans la soufrière qui bouilonne tout au long de ces 50 minutes infernales!

 

Depuis quelques temps, le Death Old School revient "à la mode", ce genre que beaucoup ont cru éteint a à nouveau le vent en poupe, il était donc parfaitement logique que son plus éminent parrain ponde un album parfait. Incantation est le taulier du genre, s'il ne doit en rester qu'un, ça sera lui, pas la peine d'aller chercher de nouvelles vieilleries, oubliez les veaux d'or et louez le nom de l'Eternel.

 

Death Metal Eternal, mes bien chers frères.

Ite missa est.

Amen.

 

♫ Chaussée aux moines!!! ♫

photo de Cobra Commander
le 13/08/2014

Commentaires

daminoux

daminoux le 18/08/2014 à 08:51:49

Je decouvre incantation avec cette album et ce fut pour moi une grosse claque bien grasse. album death de l'année 2014 moi je dis ooouuuuuuuuiiiiii

Keyser

Keyser le 01/09/2014 à 09:24:56

IP : 109.7.78.26

Mouais. Gros fan de Incantation moi-même, cet album est sympathique (bon feeling doomy de fin du monde notamment) mais sans plus, on est très loin des meilleures réalisations du combo. La prod est en plus bien trop propre pour ce genre de death. Dans le genre, le nouveau Dead Congregation le surpasse dans tous les domaines.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Livarkahil - No cure for the fools

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016