S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Terra Tenebrosa - "V.I.T.R.I.O.L - Purging the Tunnels"

Terra Tenebrosa - "V.I.T.R.I.O.L - Purging the Tunnels"
chronique Terra Tenebrosa - V.I.T.R.I.O.L - Purging the Tunnels
?!? /10 0

écouter "Apokatastasis"


Acheter Terra Tenebrosa V.I.T.R.I.O.L - Purging the Tunnels sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (24:52)

 

Style musical : 

terra tenebrosa 1.5

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

Draining The Well 17:49
Apokatastasis 6:48

 

Label : 

Apocaplexy Records
Dans le même style :
Dsm - DSM

Après deux albums salués par la critique (dont nous faisons partie) Terra Tenebrosa nous revient pour clore le premier véritable chapitre de leur existence avec cet ep, fait de faces B écartées des deux précédents albums et intelligemment sous-titré « purging the tunnels », comme pour appuyer avec une plus grande insistance que le contenu du disque reste fortement lié à the Puging et The Tunnels. Ne parlons même pas de cet artwork qui mélange la figure de the Cuckoo issu du premier disque avec celle du second, je crois qu'on a compris l'idée.

 

Le premier titre, « Draining The Well » et ses 17 grosses minutes (dont plus de cinq se résument à de l’expérimental ambiant en plein milieu de la piste) nous plonge dans la noirceur habituelle que the Cuckoo et ses deux potes affectionnent. Riffs dissonants, rythmiques désarticulées, synthés apocalyptiques et psalmodiements étranges. 

 

Le second titre,  « Apokatastasis », nous cueille ensuite sur un terrain moins conceptuel, plus frontal et finalement, plus rock n’roll (enfin… Faut le dire vite quand même). Rythmique galopante, lente montée en puissante et arpèges inspirés sont donc le maître mot des premières minutes de ce second titre. Le tout finira bien sûr dans un riff gras à souhait assez rafraîchissant au vu de la première (et beaucoup trop longue) piste du disque.

 

Et c’est peut-être ce rafraichissement finalement assez étonnant qui nous donne non seulement un sentiment final sur cet ep, mais peut-être aussi la clef de la nature de Terra Tenebrosa depuis ses débuts. En effet, si j’ai reconnu l’indiscutable qualité des deux premiers albums (ici même), si j’ai apprécié la forte identité de la musique du Cuckoo et si j’ai été bousculé l’étrange voix de ce dernier, ce disque appelle une sorte de bilan. Avec ses deux faces B à la qualité légèrement inégale et ses ficelles un peu trop évidentes, cet ep a de quoi décevoir : deux titres pour quasiment 25 minutes de musique et si peu de moments passionnant, c’est déjà un peu dommage. Mais, plus signifiant encore, ces deux titres stigmatisent négativement ce qui intriguait au début : ce chant étrangement mixé et si peu musical, ces plages ambiantes peut être un peu trop dispensables, ces mélodies dissonantes sortant toutes du même moule. De la même manière qu’un final raté peut nous faire détester une série que l’on pensait adorer (je t'en foutrais moi du purgatoire), ce disque nous fait poser une question un peu inconfortable : « ai-je vraiment aimé ces disques ? Ai-je envie de les réécouter ? N’étais je pas frustré de ne pas y trouver exactement ce que j’y attendais ? ».

 

Je suis conscient qu’un pareille conclusion est peu sévère et disproportionnée pour la chronique d’une collection de face B… Elle est même un peu malhonnête si on se réfère à ce que j’ai pu dire des deux albums du groupe. D’autant plus que ces deux titres recèlent au moins deux énormes riffs et quelques moments qui répondent vraiment aux attentes masochistes que l’on a pu développer à l’écoute de the Tunnels et the Purging. Et comme pour confirmer ce doute soudain que ce dernier effort discographique a fait naître en nous, The Cuckoo précise d’ailleurs en interview que le chapitre est clos et que l’avenir du groupe sera différent et surtout plus violent. Au moins l’étrange déception laisse ici la place à l’impatience et à la curiosité. Vivement la suite donc.

 

(En outre, vous remarquerez que pas une fois je n’ai prononcé le mot Breach dans cette chronique… Les vrais savent).

photo de Swarm
le 08/09/2014

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 08/09/2014 à 17:41:52

Autant j'adore Breach (je suis un vrai ? ), autant g jamais accroché à Terra Tenebrosa..

pidji

pidji le 08/09/2014 à 18:02:53

J'ai bcp aimé leur premier, mais pour les autres j'ai eu du mal à entrer dedans. Celui ci en fait donc partie

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Vile - The new age of chaos

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)