S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Lentic Waters - "Lentic Waters"

Lentic Waters - "Lentic Waters"
chronique Lentic Waters - Lentic Waters
8/10 0
Acheter Lentic Waters Lentic Waters sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (29:47)

 

Style musical : 

brutal hardcore, noise

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

r 1. the plunge
2. panopticon
3. ramschtischgesinnung
4. interlude
5. the small boy and the sea
6. a fathers death
7. interlude
8. unendlichkeit
9. im herbst erfroren

 

Label : 

Apocaplexy records
Dans le même style :
Selenites - Jeder fur sich and Gott gegen alle

Apocaplexy Records nous gâte cette année. Après le plutôt sympathique 7" de Dominic, puis le fantastique The tunnels de Terra Tenebrosa (pour la version vinyle), voici que leur nouvelle sortie, l'éponyme des allemands de Lentic Waters (formé d'ex-Ding Dong Dead et actuels Ressurectionists), débarque dans ma platine.

 

Que cette intro est trompeuse. On démarre tout doucement, et surtout de façon très calme. Des bruits par-ci par-là, Il faut attendre 2 minutes pour que les instruments démarrent réellement, sur un tempo très lent. Bref une intro qui me gave, qui n'a pas vraiment d'intérêt encore une fois. Et en plus, elle dure plus de 4 minutes !
Puis débarque "Panopticon", et l'avalanche sonore nous ensevelit sans que l'on y fasse attention. La voix est hurlée et rauque, la rythmique bien plus hardcore, et toute la brutalité des allemands entre en piste. On sent une ambiance malsaine traîner tout au long de cette demi-heure d'écoute, la voix du hurleur n'y étant pas pour rien, mais également cette disto de guitare lourde et cradingue à la fois. Les 5 gaillards alternent lenteur (l'énorme "A father's death") et brutalité plus rapide ("Unendlichkeit", tout aussi bon), et y incorporent des interludes inutiles, qui permettent d'augmenter le nombre de pistes à 9 et faire un LP plutôt qu'un EP. Mais on ne leur en voudra pas. Car pour un premier album, c'est du tout bon.

Lentic Waters se permet même des passages mélodiques tendant vers le post-hardcore (je pense encore une fois à "A father's death"), qui aèrent ce disque chaotique à souhait.

 

Très sombre, très brutal, les fans de hardcore chaotique devraient se régaler. Les allemands nous livrent un premier jet très prometteur, qui doit tout défoncer en live.

photo de Pidji
le 07/10/2011

Commentaires

mat(taw)

mat(taw) le 07/10/2011 à 09:14:45

IP : 62.39.72.193

grosse grosse calotte en live!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

New Bomb Turks à Paris le 10 juillet 2017 : 2x2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Paraffine - Intérieur nuit

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SASQUATCH + RED IS DEAD + INGLORIOUS BASTARDS au Ferrailleur à Nantes le 24 juillet 2017