S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Chariot - "Long Live"

The Chariot - "Long Live"
chronique The Chariot - Long Live
9,5/10 0
Acheter The Chariot Long Live sur Amazon

CD album CD album (30 minutes)

 

Style musical : 

Hardcore religieux

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

1. "Evan Perks" - 1:36
2. "The Audience" - 2:15
3. "Calvin Makenzie" - 2:15
4. "The City" - 3:57
5. "Andy Sundwall" - 2:53
6. "The Earth" - 2:47
7. "David De La Hoz" - 4:16
8. "The Heavens" - 2:12
9. "Robert Rios" - 2:31
10. "The King" - 5:51

 

Label : 

Good Fight
Dans le même style :
Mont-doré - Fractures

Sauvage! C’est le premier adjectif qui me vient en tête dès ce premier morceau de Long Live, et ce sentiment de sauvagerie sera présent tout au long de ce quatrième album de The Chariot.
Mais bon je ne vais pas faire la fine bouche, on n’en attend pas moins de nos cinq compères, et encore une fois, la déception n’est pas au rendez-vous, et encore une fois, le groupe a évolué. Cela peut paraitre bizarre, car avec des riffs et des idées aussi simples, on pourrait se demander comment une évolution est possible. Ecoutez chaque album attentivement et vous verrez de quoi je parle.
Justement ce nouvel album est, je pense, la pièce maitresse de la carrière du groupe, après bien sûr, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait. Mais ici, on retrouve une certaine maturité que The Fiancée et Wars and Rumors of Wars laissaient présager, et qui est ici complètement maîtrisée, et connaissant The Chariot, c’est rare que les choses ne partent pas n’importe comment (ce n’est pas péjoratif, au contraire c’est une qualité chez eux).

Long Live est donc un prolongement logique des deux précédents opus. Le premier étant une œuvre à part que le groupe ne refera plus et qui est un ovni dans sa discographie, même si on retrouve quelques traces de ce dernier dans The Chariot version 2010, comme sur "The Earth".
Pour le reste c’est, comme je le disais plus haut, de la maitrise du début à la fin, avec par exemple des chœurs, sur le morceau "The City", formule d’ailleurs déjà présente sur The Fiancée.
Ah, mais tiens les titres ont des noms bizarres, des noms de personnes... Mais pourquoi donc? Les noms de personnes, sont vraiment de vraies personnes qui ont gagné un concours organisé par le groupe... Ne cherchez pas midi à quatorze heures sur les noms des titres! Mais tout ceci est un détail.

"Calvin Makenzie" justement, troisième morceau de l’album, est du pur The Chariot dans le texte (et dans les riffs bien sûr, c’est une expression, hein!), avec du riff hardcore simple, de l’explosion, du crade, puis peu avant la fin du morceau, un interlude s’incruste comme si de rien n’était, interlude un brin country ( je me suis demandé si c’était pas mon lecteur qui avait déconné, si si c’est vrai), puis un autre interlude pour finir le morceau tout en douceur... Ca fait du bien!
Revenons d’ailleurs à "The City", car avant les dits chœurs, Mr Scogin nous déblatère une explication de texte comme on aimerait en entendre plus souvent, et tout commence par un rageux: «Enough is enough». Ah... je viens d’avoir un orgasme!
Le reste de l’album est tout autant orgasmique, avec un pic sur "David de la Hoz" lorsque Dan Smith (Listener), en guest, nous fait une incantation pendant plus d’une minute, mais également avec cette fin sortie tout droit d’un film de Tim Burton. Au fait, regardez le clip (ce morceau étant le premier single et clip de l’album) filmé en une seule prise live et qui, à l’image de The Chariot, est grandiose.
Puis ce morceau de fin, "The King", plus long et qui retourne la tête bien comme il faut, avec de la trompette (!!!) pendant la montée qui, moi, me met des frissons, pour exploser raisonnablement ensuite, et finir tout doucement, tout doucement...

Donc comme je l’ai déjà dit plus haut, ce quatrième album est le plus abouti, le plus travaillé, le plus mature, le plus mieux en quelque sorte. On sort de là avec le sourire aux lèvres, un peu interrogé également: mais pourquoi la sauvagerie naturelle nous plait-elle autant? Sauvage! C’est le dernier adjectif qui me vient en tête.

photo de Jull
le 29/11/2010

Note des commentateurs : 8.7/10 (sur 3 votes)

Commentaires

Pidji

Sa note : 9/10

Pidji le 29/11/2010 à 10:32:33

IP : 93.0.30.2

Encore un album monstrueux de THE CHARIOT, qui arrive à diversifier son hxc chaotique. Un must have 2010 encore, tout simplement.

vkng jzz

Sa note : 8/10

vkng jzz le 29/11/2010 à 12:06:53

IP : 90.59.27.203

alors l'album est bien, des ptites évolutions avec trompette harpe etc, tout à fait agréable qui prouvent que le groupe ne refait pas la même chose. mais globalement je suis pas trop d'accord avec ta chro jull hormis sur ta remarque quand au côté simple du contenu de leurs compos :O je trouve que c'est plus un retour au premier album et que ce n'est pas forcément mature au niveau de l'évolution du groupe mais plus un truc frais histoire de trancher un peu avec les deux précédent qui étaient relativement polis. je suis encore rabat-joie ou...?

MWG

Sa note : 9/10

MWG le 16/12/2010 à 16:26:49

IP : 84.14.151.42

Encore une bonne surprise de The Chariot, une ambiance de fou sur cette album ! Une bonne claque sur les morceaux de David de la Hoz et sur the king ! , 30 mins c'est bien court mais tres intense ! attends d'aller les voir en mars 2011 :)

Jull

Jull le 02/06/2011 à 18:15:24

IP : 78.251.178.206

hum!!!!!!!
je l'ai re ecoute encore... et il est tellement enorme!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Cliché boys - Overstated

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)