The Chariot - One wing

The Chariot - "One wing"
The Chariot - One wing (chronique)

Depuis que Norma Jean s'est calmé, Josh Scogin et sa bande en ont profité pour prendre le relais et porter bien haut l'étendard du hardcore foufou US.

The Chariot reste surtout un groupe qui tente, experimente, essaye ce que bon lui semble, va chercher l'inexploitable pour écrire l'exploitable. Le coté "chaotique" (terme à utliliser avec des pincettes quand on regarde du coté de l'Europe) du groupe n'est en réalité que le fil rouge musical, car il serait bien triste selon moi de ne retenir que cette part du combo. Ce nouvel album One Wing en est encore une fois la preuve.
 
La base reste la même, des rythmiques bien péchues, des plans hardcore/punk  à la voix bien venere, des plans qui partent dans tous les sens et des breaks coupe-gorges. 
L'auditeur reste toujours aussi solicité par cette palette musicale, l'énergie constante aux accords pas forcément communs peut vite fatiguer les fans de musique de chambre. On peut quand même noter que le groupe a cherché à apporter quelques coupures sur One Wing. Des morceaux plus mélodiques, plus experimentaux ou plus ambient viennent casser la dynamique The Chariot. La je pense que c'est vraiment la question du gout et des couleurs qui jugera de cette approche. Je n'ai personnellement rien contre une musique sortie tout droit des films de Sergio Leone, ou encore un chant feminin limite religieux (l'effet chaos de la piste suivante est d'autant plus fort).
Je pense qu'il faut laisser une liberte totale à ce genre de groupe, tant que la fougue est bel et bien là et que la creativité est digne de leur talent.
Enormement d'ambiances sur ce nouvel opus, une belle identité pour The Chariot.
 
L'effet "chant dans le megaphone" s'accorde toujours aussi bien à la musique. Les riffs sont toujours aussi venere,  punk et torturés. Un son de basse à faire peter le pare-brise et une batterie qui frappe toujours aussi fort. On ne change pas une bande d'hyperactifs du jour au lendemain.
The Chariot s'est calmé? Non, The Chariot c'est costaud, mais c'est aussi beau et parfois même délicat. 
A écouter d'une traite sans aucun problème pour ma part. Vivement le live aussi tiens...
photo de Kurton
le 18/10/2012

6 COMMENTAIRES

Mr. Marshall

Mr. Marshall le 18/10/2012 à 11:23:50

Pas aussi fort que Long Live mais excellentissime quand même !!!

Jull

Jull le 18/10/2012 à 11:31:41

Une jouissance a chaque ecoute... Ca pourrait faire la Bo du prochain Tarantino qui sort en janvier

Jaco Bah Non

Jaco Bah Non le 18/10/2012 à 19:43:32

Il est bon bien bon ce nouvel album, mais on a un peu l'impression qu'ils font les choses sans se forcer, un peu comme sur le dernier Converge. Ça reste largement au dessus du lot, mais j'en attends tellement qu'à l'arrivée, je suis un peu frustré.

Jaco Bah Non

Jaco Bah Non le 18/10/2012 à 19:44:57

Mais alors juste un peu...

Ukhan

Ukhan le 20/10/2012 à 13:52:40

Grosse plaque de 2012. Patron, ce sera dans mon top ^^

vkng jzz

vkng jzz le 20/10/2012 à 20:45:28

pour une fois je trouve qu'ils se sont vraiment décidés à écrire des morceaux et à faire des riffs. relativement efficace j'ai retrouvé du plaisir à écouter The Chariot

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (30:39)

Acheter The Chariot One wing sur Amazon

Tracklist

"Forget" – 2:20
"Not" – (feat. Bryan Taylor) - 2:54
"Your" – 1:08
"First" – 3:43
"Love." – 3:23
"Speak" (feat. Travis Sadler) – 2:11
"In" – 2:13
"Tongues" – 4:25
"And" – 2:34
"Cheek." – 5:48

DANS LA VEINE

Hyenas - DeadweightsHyenas - Deadweights

évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019