Ævangelist - Enthrall to the Void of Bliss

Ævangelist - "Enthrall to the Void of Bliss"
chronique Ævangelist - Enthrall to the Void of Bliss

L'année dernière, Ævangelist a sorti deux disques ; un de doom death inspiré du système digestif d'un des Grands Anciens (celui-ci doit être un ruminant apparemment pour Dream An Evil Dream), et un disque death doom pour ce Enthrall to the Void of Bliss.

 

Même si Enthrall to the Void of Bliss est euclidien, Ævangelist n'oublie pas d'où il vient, et vous pouvez retrouvez son parcours dans un apocryphe du mythe.

 

En effet, même quand les gaziers d' Ævangelist jouent du death, ça reste plombé au mucus de Nyarlathotep. Et si "death-doom" et pas "doom-death-doom" catacombe-R'lyeh, alors tous les riff ne sont pas plombés en mode doom))) : ils restent über-lourds et toujours noyés dans une structure légèrement noisy, croisée et coulée de boue volcanique te roulant directement dans la gueule.

L'effet de broyage cérébral passe aussi par des sonorité très martiales, la musique est dure - enfin je peux pas dire dure et mucus -  elle est plutôt implacable, et vu qu'elle joue sur les répétitions presque rituelles, cela confirme que leur musique n'est pas pour ce monde. Surtout que les vocaux sont parfois à la limite du slamming psalmodié, au fond d'une grotte poisseuse, ou dégluti par une gorge défoncée. Le côté mystique est encore renforcé par des chants proches de l'incantation rituelle, et le tout est parfois mélangé.

 

Achat ou pas achat ? Pour une soirée satan non ; mais pour une soirée Cthulhu, oui !!!

photo de Sepulturastaman
le 17/05/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019