Acid witch - Stoned

Acid witch - "Stoned"
chronique Acid witch - Stoned

Sortez les citrouilles, voici le cadeau idéal à offrir pour le prochain Halloween. Acid witch fait partie de ces groupes étranges qui font penser au freak show. Le projet de Shagrat mène ici son nouvel opus après le Witchanic Hellucinations devenu culte. L'ambiance de toile d'araignée verdâtre qui se dégageait du premier faisait forte impression, on n'en attendait pas moins du second venu, et la pochette n'est pas là pour décevoir, dans la même lignée que le précédent, qui font désormais la marque de fabrique du groupe. D'où la question : mieux ou moins bien que le précédent ?

 

Moins bien, c'est évident. Pourquoi ? Seule et unique raison : l'atmosphère de chaudron bulleux dégagée par le premier n'est plus aussi forte, on va ici plus dans une façon de jouer rock et franche du collier. Est-ce dû au son, qui, mieux produit, occulterait tout le charme désuet et old school que dégageait le groupe sur son premier méfait ? C'est là que je dis non. Ce serait trop facile, comme s'il fallait avoir les micros les plus pourris pour faire un chef d'œuvre metal, comme s'il fallait n'en avoir limite rien à foutre de ce qu'on fait pour devenir culte, non mais je rêve...

 

Cette atmosphère de citrouille vampire manque, tout simplement parce qu'ils n'en ont pas mis assez. Ils n'en ont pas fait assez, ils ne se sont pas assez lâchés, ils ont préféré revenir à leur premiers amours, sans concession, plus brutal, plus direct, plus Rock donc. Moins ambiancé donc que le premier, mais plus dansant, avec un plus gros son. Et que dire des compositions ? On retrouve toujours là les fans de Hellhammer, de Venom, bref du thrash metal des années 80, en attestent certaines parties rapides comme dans "Live forever". Le morceau le plus réussi restera à mon goût "Stoned to the grave".

 

Ils n'en ont pas mis assez donc, mais bien sûr ça ne veut pas dire qu'ils n'en ont pas mit du tout. Vous retrouverez d'excellents samples d'intro/outro d'obédience satanique, dignes de ces contes de la crypte, partout dans le disque, ce sera tout de même du Acid Witch, avec un son de qualité, vous ne serez pas déçu. Pour ma part je mettrai surtout le bémol sur les riffs, qui sont relativement peu recherchés, un peu trop simples pour ne pas sonner assez "rentre dedans".

 

On attendra donc les prochaines production des Doomsters, en espérant qu'ils mettent cette fois l'accent sur quelque chose de plus essentiel.

 

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 27/07/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019