All Shall Perish - The Price Of Existence

All Shall Perish - "The Price Of Existence"
chronique All Shall Perish - The Price Of Existence

Suite à un changement de line-up (lead-guitare et chant) les californiens de All Shall Perish prennent le train en marche et font évoluer leur musique. Bon signe me direz-vous après un premier album relativement péchu et bourrin, tapant alors dans un deathcore ultra massif (miam) ? Et bien oui et non car les amérlocs suivent comme des petits moutons la vague actuelle de metalcore emmenée par As I Lay Dying et consorts... Fort d´une production méchante mais surfaite et sans personnalité, le quintette souffre d´un son trop propre et perd déjà en intérêt (comparé au premier opus) Cependant l´évolution du groupe se trouve dans son niveau de jeu, avec en plus des ajouts (trop nombreux) de mélodies, de riffs rapides et de breaks typiquement metalcore US, un côté death metal US plus approfondis. Si les blasts et les grognements porcins restent d`actualité, il faut maintenant ajouter quelques envolées plus technique ( sweeping à la Necrophagist et un bassiste s´amusant parfois de suivre les lignes de grattes) Bien entendu, le coté HxC est également toujours autant présent avec des mid-tempos des forets ( le mot est faible) et des mosh parts bien senties, appuyées par de solides choeurs typiques du genre. Le nouveau préposé au chant s´en tire bien avec un chant polymorphe, alternant grawls, cris aïgus et chant plus typé metalcore US (encore et toujours...) collant à la relative diversité de la musique. S´amusant à empiler les riffs entre une mosh part et un gros mid tempo bien lourd (leur spécialité) le groupe n´oublie pas de faire respirer son auditeur avec une petite interlude ( franchement dispensable) et des mélodies soignées pour le genre; le dernier morceau en témoigne (avec même un de piano). Sympa dans l´ensemble, on préférera tout de même a ce disque son prédécesseur beaucoup moins prétentieux et beacoup moins hype (!) ou carrément le « Clients » de The Red Chord qui reste un must du genre. Finalement un album typiquement US, pour le marché US...et nous alors??

photo de Viking Jazz
le 04/08/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Vit - -
Chronique

Vit - -

Le 09/07/2019

Grimaze - Planet Grimaze