Animal Alpha - You Pay for the Whole Seat, but You'll Only Need the Edge

Chronique CD album (29 minutes)

chronique Animal Alpha - You Pay for the Whole Seat, but You'll Only Need the Edge
Animal Alpha, ou plutôt le groupe d'Agnete Kjolsrud, leadeuse charismatique et totalement farfelue qui mène tambours battant les musiciens Norvégiens l'entourant, sort son second album après le succès énorme (disque d'or) du premier dans le pays natal.

Mix assez audacieux entre Katie Jane Garside (Queen Adrena) et Anneke van Giersbergen (The Gathering), la chanteuse du combo est nettement mise en avant durant tout l'album, les musiciens n'étant là que pour lui tisser une toile de fond musical lui permettant de s'exprimer. Elle lorsque cette dame s'exprime, autant mettre les meubles de côté tout de suite. Alternant vociférations diverses, chant très mélodique et chuchotements enfantins, elle s'approche souvent du comportement d'un dénommé Mike Patton.

Les élucubrations de cette jeune femme sont accompagnées par une musique flirtant entre différents styles et que l'on pourra naïvement nommée de la Fusion. Alternant riffs épileptiques et grinçant ("Fire Fire Fire !", "Breed Again"), plans rappelant le néo-métal à la Coal Chamber ("Pin You All", "Tricky Threesome"), ou alors carrément des séquences nettement plus goth-rock comme sur le refrain de "Master Of Desguise". Malgré toutes ces séquences relativement hétéroclites on retrouve une certaine homogénéité au travers des huit titres de l'album.
Quelques titres viennent tout de même se détacher nettement du lot, comme le furieux et fou "Fire Fire Fire !" efficace à souhait ou encore le très Portishead "In The Barn".

Un point noir tout de même assez notable concerne la voix de cette chère chanteuse qui a parfois trop tendance à "imiter" les autres chanteuses déjà confirmées. Ainsi le refrain de "Master Of Desguise" rappelle trop The Gathering et la voix sur "In the Barn" sonne très Beth Gibson (même si cela peut être un bon argument). Les allergiques au néo-métal seront également assez dérangés par un tel album qui par moment renvoi directement à ce style.

Mise à part le plan purement musical, on notera avec attention qu'Animal Alpha est un sacré gros groupe de live avec des prestations faisant penser aux jeunes Stolen Babies (récemment vus aux côtés de DEP). C'est d'ailleurs sur scène que toute la folie de la chanteuse se dévoile le plus, avec une mise en scène très théâtrale et des costumes burlesque.

"You Pay For The Whole Seat, But You'll Only Need The Edge" est un bon petit cd, efficace, mais qui n'apporte rien de neuf et souffrant par moment d'un mimétisme un peu trop exagéré de la part de la chanteuse. Jouant un style fortement accessible pour les jeunes (ça sent bon le formatage radio) le groupe semble prêt à reconquérir le marché.
photo de DreamBrother
le 07/07/2008

4 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 26/07/2011 à 12:39:29

Réécouté hier, cet album est une petite pépite de metal rock barré !

Xuaterc

Xuaterc le 25/09/2016 à 09:14:53

Très bon album, il ne faut pas négligé les travail des gratteux, l'un des deux est un ex In The Woods... tout de même

cglaume

cglaume le 25/09/2016 à 10:40:36

Ah ? Si je l'ai jamais su, je l'avais complètement oublié...

Xuaterc

Xuaterc le 25/09/2016 à 13:18:54

C'est comme ça que j'ai découvert le groupe, pendant mon voyage de noce en Norvège.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019

HASARDandCO

The End - Elementary
Synopsys - Le temps du rêve