Arch Enemy - Rise Of The Tyrant

Chronique CD album (48 min 28 sec)

chronique Arch Enemy - Rise Of The Tyrant

La renommée du groupe Suédois Arch Enemy s'est déclarée surtout avec l'arrivée d’Angela Gossow au sein du combo en 2001. Depuis, la notoriété du groupe de Death Mélodique ne cesse de monter. Or, ils ne font pas preuve de constance, avec un album comme "Wages Of Sin" qui est très bon mais leur avant-dernier "Doomsday Machine" est très décevant, c'est pour cela que "Rise Of The Tyrant" était attendu au tournant......et quel tournant !

 

L'opus démarre très fort avec tout d’abord une sirène qui nous promet un danger imminent : pour nos oreilles ou pour nos cervicales ? La seconde réponse est la bonne : "Blood On Your Hands", titre déjà culte qui nous offre un mélange de technique et de mélodie. L'ambiance est sombre, une maturité se fait très nettement sentir. Le riff de guitare est très bien structuré, les frères Amott se sont réunis pour notre plus grand plaisir. On sent qu’Angela a fait de gros progrès autant au niveau de l'articulation que du souffle. Un véritable régal!! Ce "Rise Of The Tyrant" nous fait passer de nombreux agréables moments. "The Last Enemy", "I Will Live Again" et le très bon "Revolution Begins" en sont la preuve. Tantôt brutal, tantôt mélodique, Arch Enemy nous séduit de part leur talent. Cet album comprend tout de même quelques morceaux un peu plus "bas régime" ou moins entraînants, comme "The Day You Died", "Night Falls Fast" ou encore "The Great Darkness".

 

Toutefois, l'opus est cadré par certains titres qui reboostent l'écoute, à l'image de "Rise Of The Tyrant". Ce nouvel album est varié comme nous le montre la sublimissime instrumentale "Intermezzo Liberté". Amateur de frissons dans le dos, ce morceau est pour vous. Les guitares à l’unisson sont magnifiques, la batterie et la basse sont simples et c’est tout juste ce qu’il faut. Cette instrumentale signifierait-elle que Michael et Christopher Amott sont de retour et qu’ils n’ont pas dit leur dernier mot ? Je le crois... Côté son, on peut (je crois) difficilement faire mieux. D'accord, Arch Enemy n'est pas le groupe le plus "Death" qui existe, mais cela n'enlève en rien au génie de la production, chaque instrument est audible et bénéficie d'un son équilibré, puissant... En bref, tout simplement beau!

 

En conclusion, Arch Enemy nous offre (en échange de quelques euros :D) un très très bon album, que nous attendions tous. Brutalité, talent, tout y est. Chaque membre fait son travail à merveille et bien plus encore. "Rise Of The Tyrant" se place légitimement dans le podium de leurs meilleures créations. Tout simplement un album à posséder et merci Arch Enemy.

photo de Finisterra
le 05/11/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019