Arch Of Coven - PSYCH

Chronique CD album (10:26)

chronique Arch Of Coven - PSYCH

Arch Of Coven est un projet blésois (de Blois quoi!) créé à la suite (ou pendant) du confinement (encore un!). Une énième fois commence par être coutûme, je vais commencer par la fin de la disco et vous conter leur dernier tout petit EP Psych sorti en 2023. Tout petit car il faudra se satisfaire de 3 titres seulement, sur une dizaine de minutes. Court certes mais c’est un format parfait pour découvrir un groupe, un vrai disque "promo", histoire de faire les présentations et à ce titre, Psych fait diablement bien le job: on découvre, certes, mais on a aussi envie d’en savoir plus.

Et qu’est ce qu’on découvre? Un metalcore hyper moderne, lourd (y a du gros manche dans l’arène), groovy, parfois mélodique (l’intro de "Lost Memories"), aux accentuations djent et avec quelques leads aériens pour se reposer mais pas trop longtemps. Les riffs sont très cools, accrochent bien l’oreille et le headbangmeter taquine facilement la zone orange.

On a ici ou là mais de façon très infusée des ajouts techno/trap très sympathiques, une démarche bien vue mais peut-être un peu trop timide. Bah alors?! Faut pas! Allez, go go, gadgeto-techno, les cocos!

 

Côté voix, on est dans la mouvance moderne classique du metalcore avec du growl bien gras et des passages cleans, plus mélo. Sur les voix saturés, c’est propre, ultra énergique, c’est ce qu’il faut pour le style et ça le fait carrément. Gros coup de coeur pour les screams qui sont parfaits, bien violents, bien prenants. J’accroche un peu moins sur les growls qui sont propres mais manquent encore un poil de jus de protéines. Côté clean…Bon…Comme je n’ai jamais trop été client des cleans dans ce style, je serai un bien mauvais juge, j’ai le gnangnanmètre sensible, alors je vais faire ce qu’il y a de mieux pour éviter de dire des conneries, je vais fermer ma gueule…’fin bon, quand même, je peux pas m'empêcher de préciser que ça gratouille un peu ces cleans. Mais l'équilibre entre les différentes tessitures de voix m'a vite fait oublier ce petit travers.

 

Le mix est enrichi en juvamine et si juvamine, juvabien donc tout va bien.

 

 

En mode VRP bien rodé, Arch Of Coven met des coups de pied dans la porte avec Psych et c’est sans hésiter qu’on les laisse rentrer convaincu par leur metalcore moderne, efficace et qui nous sort légèrement de la linéarité du style. Alors, c’est vrai, on ne va pas se mentir, tout cool que ce soit, aussi bien que ça passe, et sans verser dans le Generical Metal, ce n’est pas encore d’une originalité criante, on sent que la personnalité arrive mais elle n’est pas encore parfaitement dessinée. Mais le quatuor a de la réserve, et montre qu’il est capable de développer un style qui a, chez d’autres, tendance à tomber dans la facilité répétitive. Ce n’est pas le cas ici: bien qu’on mange dans un seul restaurant, les 3 plats servis ont une saveur finalement bien distincte et on ne peut que conseiller cette adresse.

 

 

On aime bien: un bon petit EP promo qui fait son job et donne envie de se pencher sur ce groupe sinon de les surveiller de pas trop loin.

On aime moins: le sample d’arme à feu à la fin du titre "Pain". Ok, ça fait vrai mais c’est pas à quoi on est habitué en terme d'imagerie sonore.

photo de 8oris
le 27/02/2024

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 27/02/2024 à 12:53:08

"On aime moins:... [...]. Et les voix clans."

Donc.

Non ? 😁

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements