Megascavenger - Songs in the Key of Madness

Chronique CD album

chronique Megascavenger - Songs in the Key of Madness

« Rogga, il l'a

Ce je n'sais quoi

Que d'autres n'ont pas

Rogga, il l'a

Rogga, il l'a

Rogga a, ou-ou ou-ou ou-ou ou »

 

Alors que le mouvement Balance ton Porc a gagné toute la planète, Rogga balance toujours son Death vieille école à travers le monde.

A peine un Paganizer de pondu et un album sous son propre nom d’accouché que revoilà notre Rogga pour un skeud de Megascavenger.

La question nous étreint tous le cœur, ne mentez pas : quelle surprise cache donc ce dernier MegaCharognard sous sa pochette brouillonne et limite marrante ?

 

Réponse : absolument aucune et c’est très bien.

 

Plus rugueux niveau prod que Boneyard Symphonies, ce Songs In The Key Of Madness mise un bonne partie de son efficacité sur une rapidité punky de presque tous les instants, du moins jusqu’au sixième et écrasant morceau, "Nothing But The Feet Remains".

Le bouzin blaste et bourrine en D-Beat, donc, la plupart du temps et c’est avec un plaisir coupable que nous laissons la goule suédoise nous abreuver les oreilles de sa méchanceté.

 

Bien sûr la cohorte de potos (suédois, américain et même espagnol) est au rencard du comptoir.

On trouve alors pêle-mêle: Aaron Cropsy Maniac Whitsell, l’éternel Jonny Wombbath/ Berzerker Legion/Ursinne/Juste Before Dawn Petersson, Håkan Wombbath/Bloodgut/Pale King Stuvemark, le grindeux Roberto Ruinas/Banished From Inferno/Machetazo Bustabad et Dennis ex-Paganizer/ex-Down Among The Dead Men/Grisly Blomberg.

 

On peine évidemment à distinguer la contribution de chacun et on s’en fout un peu. L’important, ici, étant, que tous ces joyeux fossoyeurs nous balancent le plus possible de pelletées de Death grumeleux sur la tronche.

Et des grumeaux, il n’y a que ça, comme dans une pâte à crêpe préparée par King Kong et Godzilla.

 

Le Death pour Rogga c’est un peu comme la trompette pour Miles Davis : une extension de lui-même, un souffle de vie éternelle.

Enfin, pour Miles Davis, c’est un peu mort.

photo de Crom-Cruach
le 12/11/2020

7 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 12/11/2020 à 10:39:51

Haha. Le sport extrême du chroniqueur : écrire une chro sympa sur le Nieme album du Rogga. Exercice brillamment réussi mon Cromy !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/11/2020 à 18:15:53

Merci !!!!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/11/2020 à 19:32:31

Je te laisse REVOLTING donc (défi !)

cglaume

cglaume le 12/11/2020 à 21:49:52

Un autre de ses projets ?

sepulturastaman

sepulturastaman le 13/11/2020 à 08:32:03

Il a sorti combien de disques cette année ?

Xuaterc

Xuaterc le 13/11/2020 à 08:53:27

https://www.metal-archives.com/artists/Rogga_Johansson/664

sepulturastaman

sepulturastaman le 13/11/2020 à 09:32:58

Merci pour le lien, j'ai compter 11 disques !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Gather - Beyond The Ruins
Appollonia - Démo