Autist - Only for the geek

Chronique Maxi-cd / EP (17:12)

chronique Autist - Only for the geek

Il m'a été difficile de démarrer cette chronique de Autist. Difficile car pris au premier degré, ce maxi-cd peut facilement être assimilé à du très moyen. Alors en prenant sur moi, et en forçant le second degré, tout s'est peu à peu éclairé.

 

Pourquoi du second degré ? Et bien, le fait que le chanteur braille la plupart du temps n'importe quoi m'a vraiment dérangé. Ce n'est pourtant pas la première fois que j'écoute ça (les FRRT m'avaient bluffés), mais le titre accoustique "S's" par exemple, reste un grand foutoir. Une guitare classique jouant des riffs classiques et une voix hurlant n'importe comment (limite en dehors du tempo) par-dessus, le résultat est risible. Mais je me suis dit "tiens, peut-être un foutage de gueule en règle pour Nostromo ?" ; et la pilule est un peu mieux passée.

Bon ne nous arrêtons pas là-dessus, car sur les autres titres, c'est moins choquant. Et la voix est finalement assez variée, allant du "parler" simple aux cris stridants, en ayant pris le soin de passer par la case "hurlements grâves" à souhait. Le grind proposé par Autist est sympathique, propose des moments extrêmes et d'autres plus "calmes" (je ne parle pas du titre accoustique, mais par exemple le passage basse/batterie de "We are the metal nerds" est vraiment bon ; ce titre est peut-être un des meilleurs de ce maxi-cd d'ailleurs) ; l'intro de "X my border again" me fait penser à du Burnt by the sun et me donne de suite envie de remuer ma caboche : quand les Parisiens décident de mettre le feu, c'est vraiment bien foutu ! D'ailleurs, dès "Spuds", le groupe montre de quel bois il se chauffe, la voix hurlée sur la batterie bien speed et des riffs de gratte accrocheurs ne pouvant pas laisser indifférent. La basse est également bien présente, et ça fait plaisir : les breaks de ce premier titre ou encore de "We are the metal nerds" en attestent et dégagent un plus indéniable.

Par contre on regrettera l'inspiration moyenne de "All My Friends Wear Amebix Backpatches", où les riffs semblent déjà avoir été entendus des dizaines de fois ailleurs, et donnent un titre grind classique, avec sa batterie très speed par moments, puis ensuite plus soutenue.

 

Concluons : cet EP n'est pas un must-have, mais une bonne carte de visite pour les Autist, s'ils suppriment définitivement ce titre accoustique. Mais le ridicule ne tue pas, et le groupe sait jouer le Xème degré ; comptons donc sur eux pour nous balancer une suite encore plus intéressante !

photo de Pidji
le 26/08/2008

1 COMMENTAIRE

mat(taw)

mat(taw) le 26/08/2008 à 13:30:34

ahah, wlad qui braille n'importe comment? vois pas de quoi tu parles..... kikoo lol mdr ptdr

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

The Osedax - Meridians
Criminal - Fear Itself