S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Avion - "Avion"

Avion - "Avion"
chronique Avion - Avion
8/10 0

Acheter Avion Avion sur Amazon

CD album CD album (17:00)

 

Style musical : 

Indie 90's

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

Ghost of Sunday 04:10
Hymne 02:50
Too far from the sea 03:47
See you behind your wall 03:45
Faces 02:34

 

Label : 

Indie Air

groupe Avion
Avion

Chroniques :

Avion (2013)
Dans le même style :
Chokebore - Black Black

Les voyages se ressemblent toujours.

Les couloirs d'aéroport sont interchangeables, les mêmes boutiques vendent les mêmes Tour eiffel "Made in China", les mêmes "bars-restaurants" vendent des croissants cuits à base de pâte surgelée, les machines à café lyophilisé sont prises d'assaut. Les avions ne sont jamais assez spacieux, on a toujours un voisin qui pue, une passagère qui parle fort, une hôtesse usée qui force son sourire. Ce n'est que quelques minutes après le décollage que l'on prend conscience du voyage, lorsqu'on prend un peu de hauteur.

 

C'est le cas avec Avion, dont on doit la propulsion à Indie Air.

Avant le véritable décollage de cet ep, on n'a pas la sensation emballante d'un voyage intéressant.

Le son rappelle certes celui d'un rock Indie connoté 90's, avec une voix un peu écorchée, ébréchée, sur la corde. Mais les secondes défilent et on va découvrir du paysage.

 

Parce qu'Avion nous entraîne loin. Haut. Ailleurs. Là où on ne l'attendra pas.

"Ghost of Sunday" n'est qu'un petit bonbon dans le festin de confiseries qui va nous être offert via cet ep. Un bonbon savoureux puisque son goût sucré du début vire à l'acidulé lors d'une petite accélération pour terminer sur une note de douceur.

 

La suite demeure surprenante avec "Hymne" grâce aux allures fédéractrices de son slogan repris en choeur, sa guitare dansante. On le comprend vite, avec Avion, les apparences sont trompeuses.

L'ep est rafraichissant, vivifiant, dansant, et parfois même apaisant. Le crochet post-rock "See you behind the wall" est la confirmation que le groupe souhaite mêler sa personnalité ancrée dans les 90's avec un son très moderne.

Ça devient complétement flagrant avec la dernière face cachée du groupe : son penchant pour la musique tournoyante, sa guitare saccadée et sa lourde basse.
 

Cet ep ne représente que 17 minuscules minutes. Un voyage qui file à la vitesse de la lumière. Un voyage qui nous fait passer par toutes les émotions, sans jamais avoir quitté le siège musical dans lequel le groupe nous a confortablement installé.

Une découverte qui a des signes de richesse propres aux genres effleurés ou carrément explorés...le tout avec une précieuse sincérité.

photo de Toukene
le 17/04/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

D-FE - D-FE

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017