Bombardement - Demo

Chronique K7

chronique Bombardement - Demo

Quand trois sociopathes des très sombres Monarch! (Doom-Sludge) s'associent avec le furieux batteur de Gasmask Terrör (Crustpunk) et le bassiste psychotique de Diktat (D-Beat, forcément) et de Chambre Froide (BM), cela donne un projet séminal forcément abrasif made in Bordeaux style.

 

Hop c'est tout à fond de punk, on s'en fout quoi. On n'est pas là pour philosopher. Le but étant d'enquiller les riffs à la Discharge, les solos käng et et les cris de victime d'une césarienne sans anesthésie.

Emilie se défonce donc les cordes vocales dans un registre quelque peu différents de ses habitudes. Le son se veut fait à la maison. Pas dans la cuisine non, c'est pas pratique. Mais dans la cave. Un sellier toutefois pas mal sonorisé vu le rendu des malotrus.

La précision rythmique et la basse rondelette nous envoient direct sur la route 666 avec le fantôme de Lemmy, surtout sur le morceau "The Road To Hell".

Mais... mais c'est une reprise des excellents Suédois de Meanwhile !! Dont l'original est présent sur leur album éponyme de 1996 (chro à venir ou déjà parue selon la distorsion temporelle de ma pomme).

 

Donc, si on avait pas tout pigé c'est fait.

La première Demo de Bombardement est une déclaration d'amour à un genre tout entier.

Un huit titre bourré de tendresse, de révérences et de courbette respectueuses pour le... dis-crust-core-raw- käng- punk.

 

Allez, pour la peine, je paie mon pack de roteuse, ça vient du cœur.

Par contre j'veux recup' mon briquet après.

 

Et puis braillez pas trop, ma femme pionce à côté.

photo de Crom-Cruach
le 10/06/2016

1 COMMENTAIRE

Xuaterc

Xuaterc le 10/06/2016 à 13:15:40

Qui a dit que Bordeaux était la "belle endormie". (surnom sans lien avec la fin de la chronique)?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021