Brodequin - Methods of Execution

Chronique CD album (32:59)

chronique Brodequin - Methods of Execution

Rares sont les groupes qui, comme NILE, parviennent à se faire un nom dans la scène au bout du premier album. BRODEQUIN en fait partie, on peut même dire que ce groupe US est devenu une référence en matière de Brutal Blasting Death! "Instruments of Torture" avait bluffé tout le monde de par sa brutalité et son intensité qui avaient repoussé encore plus loin les frontières de l'Extrême! Pour moi, il s'agit de l'album le plus brutal de la planète! Puis un second album -"Festival of Death" un peu décevant avait succédé à ce 1° chef d'oeuvre.

 

Il s'agit donc là du 3° album de BRODEQUIN, Methods of Execution est à mon avis, l'album le plus abouti de leur carrière. Un son énorme, pro, massif et propre. Du coup, BRODEQUIN bénéficie d'une prod irréprochable pour nous balancer son Hyper Brutal Blasting Death Fucking Metal en pleine gueule. Si vous aimez DISGORGE, CINERARY vous aller vous faire plomber par BRODEQUIN! Mais, à l'inverse de beaucoup de groupes US, ce dernier ignore totalement les Mosh parts. Du blast qui enchaine sur du sur-blast qui ratatine tout!!! Un vrai rouleau compresseur! Les parties vocales sont tout simplement hallucinantes. Ultra gutturales et oppressantes (et ce, sans inhales). Cette voix me rappelle celle de DEVOURMENT.

Bref, Methods of Execution est une véritable tuerie, un carnage total, sans pitié! Pas de solo, pas de mosh parts QUE du Brutal poussé à son paroxysme. Mais n'allez pas croire que c'est de la bouillie inaudible, que nenni!

 

BRODEQUIN est la preuve vivante que l'on peut être Ultra Brutal sans pour autant sombrer dans la charpie sonore. Original, talentueux, BRODEQUIN, c'est que du bonheur!

En comparant ce nouvel album à ses 2 prédécesseurs, on constate que celui-ci est très légèrement plus "accessible", un tout petit chouia plus lent...(peut-être est-ce du au changement de batteur?). 11 titres de pure intensité, de paroles basées sur les heures les plus glorieuses du christianisme - L'Inquisition. (Rappelons que les brodequins étaient un instrument de torture médievale* particulièrement prisé par les curetons de l'époque).

 

En écoutant les albums de BRODEQUIN, on reste sur le cul. De plus ce stuffs contient une piste Cd-Rom, un clip qui déchire bien (image propre. Un 3° album qui permet au groupe d'enfoncer le clou dans la gorge de la chrétienté et d'instaurer leur regne au Panthéon des légendes du Death Metal. Un Must! *: Allez faire un tour sur www.heresie.com

photo de Bob
le 14/01/2005

1 COMMENTAIRE

Domain-of-death

Domain-of-death le 30/12/2008 à 00:12:26

J'ai découvert ce groupe il n'y a pas très longtemps et quel claque ! C'est vraiment oppressant comme tu dis ! Pas de répi. On se fait martellé la gueule pendant 30minutes ! Un must dans l'extrême metal extrême ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements