Cityscover + Last Exit To Brooklyn - Remains of the past, anchored in our days

Chronique Maxi-cd / EP (23 minutes)

chronique Cityscover + Last Exit To Brooklyn - Remains of the past, anchored in our days

Aujourd’hui, nous parlerons de la scène hardcore du grand ouest avec deux groupes officiant dans un hardcore mélodique intéressant, et avec une approche différente pour chacun d'eux : Cityscover, dans un registre plus old-school, ainsi que Last Exit To Brooklyn, qui nous gratifie de 4 titres ayant une approche plus moderne de la chose. Le tout servi par un bel artwork qui donne envie, et franchement, la partie sonore n’est pas en reste.

 

Commençons par le premier groupe ayant l’honneur d’ouvrir ce split avec 4 titres : Cityscover, formation Lorientaise dont les influences ne seront pas difficiles à identifier. Ici, ça cause Bostonien en fait, avec des titres clairement inspirés par des groupes de cette scène de Boston tel que Bane, Have Heart par exemple. Ça joue clairement bien, et nous pouvons profiter d’un son plus qu’agréable. On remarquera de suite que la voix se rapproche particulièrement de celle du vocaliste de Bane, ce qui joue grandement dans le fait qu’on peut citer cette influence sans hésitation. Les 4 titres proposés par le groupe sont homogènes au niveau qualité, et l’on pourra juste regretter qu’il n’y ait pas de titre se démarquant des autres. Cependant, ils sont pensés pour le live, étant donné que le hardcore est un style prévu pour la scène, et je peux avec assurance vous affirmer que les titres passent d’une très belle manière cette épreuve !

 

Deuxième partie, deuxième groupe : Last Exit To Brooklyn qui ouvre sa partie en grande pompe avec « Obscurity And Fog », qui fait son petit effet : un hardcore old to new school bien nerveux et peu avare en mélodie. Deux voix se répondent du tac au tac dans une ambiance sonore menée tambours battants, rapides et efficaces. Le groupe allie de très belle manière la partie plus old school avec des parties plus « moshpart », très efficaces. Le tout est franchement bien composé et somme toute assez original, tout en étant clairement pensé pour le live. On pourra retenir les titres « Under Leaden Skies Part I » et « Part II » qui proposent également une approche assez personnelle de leur style, faisant la part belle aux mélodies, et l’on remarquera ce pont sur l’excellent « Under Leaden Skies Part II » qui fait monter la pression avant un final des plus magistral. La formation propose donc ici 4 excellents titres qui raviront les fans et amateurs Nine Eleven par exemple.

 

Deux groupes à surveiller de près donc, qui pourraient clairement rivaliser avec le reste de la scène française, et même, qui n’auraient pas à pâlir face à des groupes de carrure internationale !

photo de JiBrest
le 15/03/2011

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Elizabeth - Insomnia
Drei Affen - Drei Affen