Life Of Agony - Best of

Life Of Agony - "Best of"
chronique Life Of Agony - Best of
Un groupe origine de Brooklyn, encore un...Serai-ce encore un groupe de Hardcore à la sick of, Madball, ou encore Biohazard ? Et bien non, c´est bien à du métal que l´on a à faire. C´est à l´orée des années 90 que Life of Agony vit le jour. L´ossature du groupe étant depuis ses débuts composée de Keith Caputo au chant, Joey Z à la gratte et Alan Robert à la basse. Life of Agony commence alors par jouer dans les bars underground de new york avec différents batteurs et c´est seulement une fois qu´ils ont décroché un contrat avec Roadrunner Reccords qu´ils engagent Sal Abruscato (ex Type o negative) à la batterie. Ce groupe, longtemps soutenu par sa maison de disque ne trouva malheureusement jamais son publics aux Etats-Unis. Ce best of retrace la carrière du groupe dans l´écurie Roadrunner. C´est à dire qu´il comprend des titres des albums « River Runs red » sortie en 1993, « Ugly », datant de 1995 et enfin « Soul Searhing Sun » datant lui de 1997.

Tout d´abord il y a la période « River Runs Red » représentée par des titres tels que « This time » ou encore « Through and Through » avec son fameux « Colder than never ». C´est la période la plus old school du groupe avec des backing vocals et tout se que cela comporte. La voix de Keith fut la principale barrière qui empêcha la reconnaissance du groupe auprès du publics. En effet il a une voix plus que singulière qui au premier abord paraît vraiment bizarre. On pourrai le comparer à un Layne Staley «old school ». Si vous êtes sensible mieux vaut ne pas écouter des chansons comme « Bad seed » ou encore « Here I am, here I stay » cela serai la dépression assuré. Ce groupe est un peu dans la veine d´un Godsmack. Mais attention, Life of Agony contrairement à ce dernier est un bon groupe et n´a pas les goûts douteux de Godsmack.

La deuxième période du groupe est celle de l´album « Ugly », qui , avec des titres tels que « Lost at 22 » et « How it would be » nous montre le coté plus rock et émotion du groupe. Pour finir l´album « Soul Searching Sun » a aussi son lot de bonnes chansons avec « Tangerine » et Weeds ». La première partie du Best of s´avère donc plutôt métal-hardcore (avec un chant « plus métal old school tu meurs ») et la seconde plus mélodique et moins rentre dedans.
le 26/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019