Clock N'works - However you wanna call it

Chronique Maxi-cd / EP (16.28)

chronique Clock N'works - However you wanna call it

Quatuor parisien de bellâtres pouvant au premier abord déclencher l'hostilité, Clock n' Works pratique une pop-rock vive, souvent accrocheuse - c'est le cas dès le probant "Oh yeah right" qui inaugure l'EP-, équilibrée entre mélodisme anglais et énergie américaine.

 

Mélopées racées, prises dans le flux d'un rock tendu et rapide, guitares avenantes et énergiques et conviction inhérente à leur jeunesse font la différence en faveur des Franciliens, à l'aise également sur "King of radio", dont les voix qui se complètent créent un bel effet. Les refrains fédérateurs de la plupart des morceaux accentuent leur pouvoir de séduction, et ce second titre livre un tempo brièvement  plus haché en sa fin, couplé à des élans rugueux, très appréciables.

 

Clock n'Works se hisse ici au niveau du Neimo de Moderne incidental, et appuie sur la pédale rock à l'occasion d'un "Mister Hides" fonceur, à l'énergie punky, qui vient compléter la liste des réussites décelables sur ce EP sans défaut si ce n'est une certaine prévisibilité dans le créneau auquel il se réfère. La valeur des compositions gomme ce constat, d'autant que "Tic tac toc" met tout le monde d'accord par son "mix" entre énergie bien réinvestie et mélodies marquantes, sous couvert d'une pop turbulente et remontée.

 

Les jeunots ont ensuite la bonne idée de finir sur une note moins frénétique, sur "Red guitar" et ses chœurs qu'on retient et qu'on fredonne, selon un débit de voix différent, plus saccadé. Des six-cordes qui font feu de tout bois animent également ce titre, épaulées par une section rythmique sans faiblesse, et on trouve, à l'issue de notre écoute, un EP prometteur, qui met en lumière un groupe déjà hautement estimable.

photo de Refuse to keep silent
le 14/05/2011

1 COMMENTAIRE

Margo

Margo le 25/05/2011 à 14:21:02



TALENTUEUX
CREATIFS
VITAMINES
CANONS

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019