Cosmic Reaper + Endtime - Doom Sessions Vol.VII

Chronique CD album (31:39)

chronique Cosmic Reaper + Endtime - Doom Sessions Vol.VII

Revoilà les Doom sessions avec un 7ème volume entre les Suédois d'Endtime et leur doom cinématique et les Américains de Cosmic Reaper avec leur doom old school de tradition sabbathique.

 

On commence donc par les Suédois avec 2 titres, « Tunnel Of Life » sur du sn,th » qui joue en boucle et des vocalises synthétiques, le synthé perdure tout le morceau, mais évidemment le côté très lourd arrive et le chant est toujours aussi agressif et evil, on note que le synthé revient tout seul en outro du titre. Un petit regret, « Tunnel Of Life » aurait bien mieux fait son office en tant que morceau introductif d'un album que pour cette face d'un split. « Beyond The Black Void » est un peu plus classique, ultra lent, lourd, evil et sludgy, le groupe semblant avoir apprécié la fin sur une boucle, c'est à nouveau le cas ici (mais est-ce utile d'en mettre une minute?)

 

Le doom old school de Cosmic Reaper est classique mais bien fait, « Sundowner » commence sur la batterie seule, puis on a un stoner doom grésillant à chant clair, ultra lent puis plus mélodique, puis plus rapide, probablement aussi, encore plus proche de l'image d’Épinal de Black Sabbath, on passe également par la case psyché avant une légère accélération. « Dead And Loving It » est lent, lourd et grésillant, doomy quoi ! « King Of Kings » débute sur des claviers puis on a dans un premier temps un morceau ultra lent mais pas forcement ultra lourd, la basse va lancer une première accélération (légère) avant une seconde (accélération) vers du mid tempo.

 

La série des Doom Sessions continue sur sa lancée de splits très intéressants avec ici une version moderne et un autre de la vieille école du doom avec 2 groupes « maison »... un seul petit regret avec le choix de « Tunnel Of Life » qui comme je l'ai dit aurait bien plus eu sa place sur un album classique d'Endtime plutôt que sur un split. Une fois encore on n'a que des titres inédits ici.

 

Doom Sessions Vol 7 est disponible en CD digipak et LP (noir, violet, rouge dans transparent à splatter noir et test press)

 

photo de Papy Cyril
le 23/01/2023

2 COMMENTAIRES

el gep

el gep le 23/01/2023 à 20:23:02

Papy tu me fais rire, tes chroniques sont toujours GRESILLANTES, ahahah !
(no offense, pas sur la tête on avait dit ! Aïe!)

papy_cyril

papy_cyril le 23/01/2023 à 20:40:13

j'aime quand ça grésille... on ne se refait pas (surtout à mon âge avancé)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Lust For Death - Dust
Brazzier - Lignes futures