Endtime - Impending Doom

Chronique CD album (28:06)

chronique Endtime - Impending Doom

Ne cherchez plus la BO de la fin du monde, les bien-nommés Endtime l'ont créée pour vous. Et comme ils sont serviables (j'allais écrire gentils mais mon cerveau a vite rectifié), ils vous expliquent clairement qu'elle sera dooooomy !

 

Le groupe déclare s'inspirer du cinéma (il suffit de regarder la pochette et son dos, allez OBEY !), oh pas des bockbuster mais un cinéma sombre souvent à l'ancienne le Giallo italien, John Carpenter ou David Cronenberg... L'intro du disque (et de « Harbinger Of Disease ») semble tout droit sortie de la bande annonce d'un film des années 50 puis on a un doom ultra, que dis-je ULTRA lourd et ultra lent que je pourrais rapprocher de celui des Italiens de Deadsmoke, c'est plus que pachydermique, même des baleines sont gracieuses comme des ballerines à côté de la lourdeur de ce disque... ici on a une cloche de fin du monde, un chant ultra evil hurlé mais lointain, un peu de clavier en nappe. « ICBM » est également lancé sur un discours tout droit sorti de années 50-60, c'est lent et lourd avec un chant haché qui le rend encore plus menaçant et, et c'est quasi un exploit, le morceau ralentit et s'alourdit sur sa fin. Pas de d'extrait de film pour le début de « They Live » mais un clavier evil et une batterie assez rythmée, si le clavier reste on retourne rapidement à ce doom heavy as fuck ! « Cities On Fire With The Burning Flesh Of Men » qui comme son nom l'indique est le titre le plus long de l'album démarre sur un gros riff ultra lent, le groupe innove avec du sitar sur sa fin. « Living Graves » est lancé par un orgue qui reste tout le morceau et referme l'album sur le son d'une explosion. 5 titres et 28 minutes mais c'est largement suffisant tellement c'est intense !

 

Tu as l'habitude de boire du plomb pour accompagner tes menhirs au petit dej' ? Tu peux te passionner pour des courses d'escargots ou d'aïs ? Tu aimes les films à l'ancienne ? Tu sais jongler avec des éléphants, des mammouths et des baleines ? Cet album est fait pour toi !

 

Impending Doom est disponible en CD digipak et LP (noir, transparent à splatter, tribande bleu-transparent-rouge et test-press)

photo de Papy Cyril
le 02/03/2022

2 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 02/03/2022 à 19:59:44

Excellente pochette !

Pingouins

Pingouins le 03/03/2022 à 08:33:33

C'est clair, la pochette est excellente !
Et la musique est juste lente, sans excel :). Grosse saturation sonore à tous les étages.
Pas très convaincu par le chant par contre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements