††† (crosses) - Ep ††

Chronique Maxi-cd / EP (19 minutes)

chronique ††† (crosses) - Ep ††

Au début on pense à du déjà vu, et on pourrait presque avoir raison. Mais non, ††† (Crosses) n’est pas Team Sleep, mais juste un nouveau projet de Chino Moreno (Deftones), qui ressemble certes beaucoup à Team Sleep, mais qui a un son différent quand même.

«Fron†ier» et «Prurien†», les deux premiers morceaux de cet Ep 5 titres confirment le premier sentiment perçu. C’est gentil, ça s’écoute tranquillement au volant de sa voiture le long de la côte Californienne, en fermant les yeux (attention pas trop quand même), on peut aussi penser que le monde est beau. La voix de Chino est envoûtante et elle me rappelle «Sextape» de Deftones, morceau de Diamond Eyes.
Vient ensuite «†Elepa†hy», troisième plage, et qui me fait penser à la musique des années 80 et Depeche Mode. Chino ne s’étant jamais caché d’être un grand fan du groupe, on est à moitié étonné de sa sonorité. Le morceau a plus de vie que les deux précédents et la voix de Chino a un ton que l’on n'a pas l’habitude d’entendre venant de lui.
Ah tiens, mon lecteur a pété un plomb et me balance du Moby!? Ah non c’est le quatrième extrait, «†Rophys», suis-je bête? Pourquoi Moby? Bah parce que le synthé du début est typiquement ce que le chauve à lunettes est capable de nous sortir. Morceau lent, déprimant, qui peut aussi s’écouter la nuit au bord de la mer (encore, je sais) avec un bon whisky en main. Et franchement, il me fait vraiment penser à Moby (pas le whisky, le morceau) par sa récurrence de «I walk away» que répète Chino pas mal de fois et l’effet utilisé sur la voix.
«1987», dernier morceau, commence doucement pour se terminer... Doucement, au bout de 3:11 d’envoûtement que nous adresse Chino, et d’électro planant.

Ainsi se termine Ep ††, et là on va quand même se poser la question: pourquoi ce groupe? Pourquoi faire un groupe comme ça si c’est pour pondre des Ep? Parce que un album entier ça ferait peut-être un peu long. Premier bon point. Ensuite parce que Chino et Shaun Lopez, guitariste de Far, avaient juste envie de faire ce qu’ils voulaient, c’est à dire un Ep qui correspondait à leur humeur du moment. Certes cela ne révolutionne pas la Musique, mais ce n’était pas le but recherché, et si le but était justement de nous faire passer un bon moment, juste comme ça, bah c’est plutôt réussi.

photo de Jull
le 22/02/2012

5 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 22/02/2012 à 16:49:22

Je l'apprécie moins que le 1er EP perso, mais il reste sympa.

Tookie

Tookie le 23/02/2012 à 16:10:01

Comme Pidji.

Kurton

Kurton le 23/02/2012 à 21:48:07

C'est de la bonne musique

Geoff FaTbaStArD

Geoff FaTbaStArD le 24/02/2012 à 09:07:15

le côté soft indus rend bien, le côté FM new wave beaucoup moins.

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 25/02/2012 à 08:40:36

On dirait du Simple Minds ...
ça brille bien ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019