S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Deftones : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Deftones

Deftones en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Deftones : Etats-Unis Etats-Unis

Tags musicaux :

#metal #rock #neometal

Groupe du mois Groupe du mois - novembre 2006

Line-up

# Chino Moreno - chant, guitare
# Stephen Carpenter - guitare
# Sergio Vega - basse
# Frank Delgado - clavier, platines
# Abe Cunningham - batterie

Discographie

  • - "Adrenaline" (1995)
  • - "Around the Fur" (1997)
  • - "White Pony" (2000)
  • - "Deftones" (2003)
  • - "Saturday night Wrist" (2006)
  • - "Diamond eyes" (2010)
  • - "Koi No Yokan" (2012)
  • - "Gore" (2016)

Deftones

Biographie

Deftones est un groupe ou artiste américain, qui a été chroniqué 7 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : metal, rock, neometal

Chroniques du groupe / artiste

Deftones - Gore (2016)

Deftones - Gore (2016)

Quand en 2016 tu songes à faire dans l'info, même musicale, et que tu manques de réactivité, t'es vu comme un gros naze, presque condamné à mourir.  C'est pourtant oublier que l'art peut prendre du temps dans sa création comme son appréciation. Cette chronique de Deftones vient donc "après la guerre". De nombreux webzines ont déjà faits le plein de clics sur le dernier groupe valable parmi les précurseurs du "néo".
Deftones a d'ailleurs gardé et renouvelé son public en avançant sans cesse. Jusque-là je ne t'apprends rien et ne prends aucun risque en balançant quelques lieux communs. Mais sache que je fouette sévère à l'écriture de chaque mot de cette chronique. C'est que "Gore" a tout de l'album de la scission.
Déjà celle du groupe, qui a composé dans la tension. 
Carpenter n'a pas caché ses difficultés à écrire pour "Gore" , et les engueulades au sein du groupe furent nombreuses
C'est aussi le premier album enregistré après la mort de Chi, celui sur lequel Sergio Vega […]

> Lire la chronique

Deftones - Koi No Yokan (2012)

Deftones - Koi No Yokan (2012)

Comment fait Deftones ?    On a beau scruter les anciens, les nouveaux groupes, Deftones est toujours au-dessus du lot. Avec "Koi No Yokan" c'est encore la même chose. "Diamond eyes" vient à peine de délivrer tous ses secrets et qualités, qu'un nouvel album sort pour le plus grand plaisir d'une horde de fans grandissante.   Chroniquer un tel album, encore à chaud, risque de laisser une étrange sensation d'inachevé. Entre l'optimisme des premières écoutes (intensives malgré tout)  et le sentiment encore vague qu'il peut laisser dans notre mémoire. Un album demande souvent beaucoup de temps. Mais le sujet est trop tentant...et  l'optimisme prend le dessus : il faut parler de "Koi No Yokan" .   Parler de cette capacité qu'a le groupe à se renouveler, tout en demeurant reconnaissable à la première seconde. Le départ est d'ailleurs tonitruant sur le riff jumpant de "Swerve city" (qui lancera sans doute les présentations scéniques de l'album). Il y a […]

> Lire la chronique

Deftones - Diamond eyes (2010)

Deftones - Diamond eyes (2010)

Autant planter le décor dès le début. Deftones c'est 10 ans d'amour, des cd's qui n'ont jamais pris la poussière, un accompagnement de tous les jours. Une admiration pour Chino Moreno si importante qu'elle exprime peut-être une forme d'homosexualité latente. Enfin, ce ne sont que deux concerts mais parmi les meilleurs de ma jeune vie. Alors pour ceux qui espèrent une chronique parfaitement objective, cela risque d'être compliqué...mais l'essai ne coûte rien.   On peut revenir rapidement sur le contexte d'écriture de cet album. Les compos proposées ont écrasé le projet Eros lié au sort de Chi (bassiste du groupe, victime d'un accident de voiture) puisque l'album dort aussi profondément que lui. Ce sont donc 11 titres écrits...un peu dans l'urgence...le travail ayant commencé en Juin 2009 avec Sergio Vega (ex-Quicksand ) à la basse Le groupe s'enferme en studio avec Nick Raskulinecz (Foo Fighters, Alice In Chains ...) pendant deux mois et voici le résultat. Un Deftones […]

> Lire la chronique

Deftones - Saturday night wrist (2006)

Deftones - Saturday night wrist (2006)

Après un album éponyme vraiment très moyen (voire mauvais, lire la chronique ici ...), où le groupe s'autoparodiait en faisant du "sous-Deftones ", en reprenant tout ce qu'ils avaient déjà fait auparavant en faisant croire qu'ils retournaient "aux sources", on pouvait se demander à quoi ressemblerait ce nouvel album des californiens, tant il semblait que l'univers si intense des Deftones était perdu à jamais.   C'est donc avec une appréhension certaine que je démarre l'écoute de ce disque, même si une envie indescriptible fait également partie de mes sentiments. "Hole in the Earth" démarre alors, et on sent le vent tourner : Deftones est de retour ! Les mélodies si chères au groupe (et parfaitement maitrisées sur White Pony ) sont là, mélangées aux moments plus durs de Around the Fur . La voix de Chino est également au top (même si lui n'a pas l'air d'avoir maigri !) et c'est tout le groupe qui reprends de plus belle ses meilleurs atouts. Le combo alterne, comme à ses […]

> Lire la chronique

Deftones - Deftones (2003)

Deftones - Deftones (2003)

Et voici le quatrième album du groupe Deftones , il n´a pas de nom. Niveau paroles et musique il reprend le changement amorcé par White Pony , c´est à dire que les lyrics sont bien plus compréhensibles qu´avant et que le chanteur est parfois présent en deuxième guitare. Mais le son est très différent de White Pony . Chino et sa bande nous ont dit plusieurs fois en interview que c´était l´album de deftones le plus abouti, un joli album sûrement le meilleur... Ca a toujours été difficile de juger sa propre musique mais il ne faut quand même pas exagérer. En effet cet album n´est pas à la hauteur des autres. Les structures des chansons sont simplifiées au maximum, elles offrent presque toutes le schéma « couplet refrain couplet refrain ... » donc après avoir écouté un refrain et un couplet on a envie de passer à celle d´après car il n´y a souvent rien de plus à découvrir. Les mélodies elles aussi sont simplifiées, par exemple le refrain abominable composé de deux mots « […]

> Lire la chronique

Deftones - White Pony (2000)

Deftones - White Pony (2000)

Un grand jour que le jour où est sorti White Pony , le troisième album des Deftones pour tous les fans qui après Around the Fur attendaient avec impatience cet opus (ceux qui n´avaient pas découvert la moitié des titres sur internet). Ils ont été surpris aussi, Deftones a pris un autre virage avec cet album qui contient un son, des paroles et on pourrait même dire un style différent. Pour être plus précis c´est Chino Moreno qui a fait prendre ce virage à son groupe en imposant des contraintes de fer à Stephen Carpenter le guitariste qui est en général bien plus métal et qui aime les riffs, les bons riffs quoi. La musique est ici particulière, des riffs qui ont un son différent (moins brut plus mélodieux) à la touche électronique -le DJ s´appelle Frank Delgado- qui ajoute beaucoup par des atmosphères planantes.   Le son de White Pony a le goût du mystère. Le chant est incroyable, les capacités de Chino Moreno ne s´arrêtent nulle part, il est brillant dans cet […]

> Lire la chronique

Deftones - Around the Fur (1997)

Deftones - Around the Fur (1997)

Comme chaque album de Deftones le deuxième que voici a une atmosphère, un son bien à lui. Ca reste mon préféré de ce groupe de Sacramento. On entend toujours bien la guitare et la batterie avec Deftones et au niveau musical il y a deux tendances principales : des riffs de guitare lourds et entraînants qui constituent la base métal et des passages totalement planants (breaks, intro ou outro généralement).   Concernant la voix, Chino Moreno alterne avec un grand talent les passages métal geulés avec juste ce qu´il faut de saturation, des mélodies très envolées (parfois a la limite du trip hop, style que Chino affectionne beaucoup) et des passages débités rapidement parfois rapés. Tout cela est très homogène et s´écoute longtemps. A l´époque où Around the Fur est sorti personne n´avait vraiment compris les paroles des chansons, idem pour leur premier opus Adrenaline , personnellement je pense qu´il faut s´en faire une interprétation personnelle . S´il fallait […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Deftones - Zenith / Paris - le 06/09/2013

Deftones - Rock en Seine / Saint-Cloud (92) - le 28/08/2011

Deftones - Le Splendid / Lille - le 14/12/2010

Le Cabaret Vert - Square Bayard / Charleville-Mezières - le 28/08/2009

DEFTONES + WATCHA + DAGOBA - Le Zénith / Paris (75) - le 30/05/2006

Les 10 dernières News en relation avec Deftones

Unexpect est mort, vive Vvon Dogma I (11 octobre 2017)

ChaotH, ex-Unexpect , revient avec Vvon Dogma I . Ce groupe, inspiré par Radiohead , Meshuggah , […] (lire l'actualité)

Pas de Deftones à Cologne (01 mai 2017)

Chino Moreno s'étant cassé le pied, Deftones a dû annuler son concert de ce soir à Cologne. […] (lire l'actualité)

Les places pour le concert parisien de Deftones en prévente lundi (29 octobre 2016)

Lundi seront mises en pré-vente les places pour le concert de Deftones du 2 mai prochain à […] (lire l'actualité)

Deftones revient à Paris en mai prochain (27 octobre 2016)

Il y a une semaine, Deftones avait annoncé une tournée européenne au printemps prochain sans […] (lire l'actualité)

Un concert récent de Deftones en qualité pro est en ligne (03 octobre 2016)

L'intégralité du concert de Deftones au Riot Fest à Chicago le 18 septembre dernier est […] (lire l'actualité)

Le nouveau clip de Lamb of God avec Chino Moreno de Deftones en ligne (10 août 2016)

"Embers" est le nouveau clip (via MetalInjection ) que vient de sortir Lamb of God . On retrouve […] (lire l'actualité)

Korn dévoile son nouveau clip en ligne et annonce son nouvel album (23 juillet 2016)

"Rotting in Vain" est le tout nouveau clip que Korn vient de mettre en ligne. Le groupe en […] (lire l'actualité)

"Engine no9" de Deftones au Download de Paris (11 juin 2016)

Deftones était hier au Download de Paris. Une petite vidéo de "Engine no9" se mate ici . […] (lire l'actualité)

Le festival Rock Am Ring en vidéos (06 juin 2016)

Le festival allemand Rock Am Ring a eu lieu ce week-end, malgré une météo dégueulasse et des […] (lire l'actualité)

Chino Moreno nous présente son nouveau projet (29 avril 2016)

Saudade est le nouveau projet de Chino Moreno (Deftones ) dans lequel on retrouve également Dr […] (lire l'actualité)