Cursed - Two

Cursed - "Two"
chronique Cursed - Two
Il y a de ces disques qui, même 1 an et demi après sa sortie, vous font le même effet jubilatoire lorsque vous l'écoutez que lors de la première insertion du disque dans votre platine. Et, du coup, je me dis qu'il est bien triste de ne pas en avoir parlé dans nos pages, alors je vais réparer cela en vous chroniquant ce deuxième opus de CURSED, tout simplement intitulé "Two", qui mérite amplement toute votre attention.

D'ailleurs, avec ce recul, il est amusant de lire les chroniques de confrères tirées de magazines. Certaines disent que c'est du pur métal (d'après Punk Planet), pendant que Status Magazine annonce le mélange d'ENTOMBED et de HIS HERO IS GONE. Et pourquoi pas tout cela en même temps ? Ce qui est sûr, c'est que ça envoie, avec un son des plus gras, des plus rageurs, des plus rock'n'roll (dans l'esprit, pas la musique) qui soit. D'ailleurs, on parlant du son, cela n'est du coup pas étonnant qu'ils aient enregistré le tout en analogique. Le rendu est énorme, avec cet esprit "garage" bien glauque qui reste omniprésent tout le long des 34 minutes. Certains riffs restent collés à vos basques pas mal de temps (l'intro de "R.I.P.") ; mais leur hardcore violent laisse parfois quelques envolées plus lentes et puissantes ("Clocked in, punched out", titre excellent avec son rythme lent et son ambiance genre "c'est la fin", ou encore l'interlude "The void").

Une énigme, ce message écrit en français sur le cd, "Vous êtes de ceux qui font leur chemin dans la vie". Alors s'ils avaient été Québecois j'aurais compris l'apparition du Français, mais nos gaillard semblent être Canadiens non francophones. Bref, autre chose d'amusant aussi, le fait qu'ils aient eu une aide du gouvernement Canadien pour leur projet ; amusant car à la vue de tout cet univers j'aurais plutôt vu les membres du groupe dans un univers underground Do It Yourself à 100%. Mais bon, cela leur a permis de nous enregistrer ce superbe disque alors ne nous plaignons pas.

Voilà, le tort est réparé en chroniquant ce disque, alors à vous maintenant : procurez-vous ce disque si vous aimez les univers gras, sales, chaotiques et puissants. Par contre, amateurs de son clairs et lisses, passez votre chemin !
photo de Pidji
le 17/08/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019