Cursed - III - architects of troubled sleep

Chronique CD album (34:27)

chronique Cursed - III - architects of troubled sleep
Bref récapitulatif pour l’historique des canadiens de CURSED. Un premier album en 2004, sobrement intitulé « one », à la pochette très intrigante signée Monsieur Bannon de CONVERGE et une musique… Une putain de musique ! Un pur mélange entre le plus violent des crust, le plus baveux des sludge et le plus métallique des rock’n’roll. Un peu comme si HIS HERO IS GONE rencontrait ENTOMBED quoi. Deux ans plus tard, débarque « two », deuxième album monstrueux ! Même chose avec une musique encore plus rentre dedans, mieux écrite, avec un meilleur son et de véritables grand moments éparpillés sur la galette (une constance chez les gars de CURSED). Deux ans et un petit Ep fort sympa plus tard, le troisième album sort enfin et résout ainsi une impatience insoutenable… Après un tel début de carrière, on ne pouvait qu’attendre un disque de CURSED comme le messie.
Et, pour le coup, le monstre se révèle être à la mesure de notre attente bien que fort troublant. En effet passé la longuette introduction, la première compo de CURSED nous déboule dans la tête de manière totalement rustre et inopinée… Finalement assez éloignée de l’approche léchée de l’album précédent. Les punks ultra rapides ont carrément été remplacés par des gros blasts, le son produit et puissant a été sacrifié pour un rendu quasi démo, ultra compressé, brouillon et violent. Le son de ce nouvel album de CURSED est d’ailleurs complètement inégal d’une compo à l’autre, et possède un grain qui ferait passer les productions de true black metal pour du SOULFLY ! La batterie est loin, le chant est très près, les guitares manquent de pas mal de relief mais le résultat est là, on s’en prend plein la gueule et personne ne nous prend la main dans cette pluie de riffs de beuglements et de breaks à taper une crise cardiaque toute les cinq secondes… Effet garanti si on écoute tout ça très TRES fort, mais néanmoins un peu désorientant. Niveau compos, un régal encore une fois renouvelé et même sublimé. Les chansons violentes sont encore plus violentes et sans concessions (on l’aura compris), les ralentissements sludge sont encore plus allongés, puissants et déprimants, le chant est encore plus omniprésent et haineux. Chaque piste du disque est à la fois passionnante et effrayante. Dans la catégorie de la tuerie absolue du disque (encore une constante chez les canadiens), « antihero resuscitator » parvient presque à faire oublier « the void » de l’album précédent. « Night Terrors », « Into the Hive » ou encore « Hegel’s Bastard » sont autant d’exemples de fessées déculottées absolues. De même les titres plus lents comme « Friends in the Music Business » ou « Gutters » finiront de nous décrocher la nuque à force de la faire balancer d’avant en arrière.
Coté paroles, c’est ultra bien écrit, comme une belle déclaration de guerre et coté artwork, le travail de John Baizley (responsable des visus de BARONESS entre autres) est magnifique. Je souris, je pleure, j’essuie le filet de sang qui coule de ma narine gauche avec le revers de ma manche… et je tends l’autre joue.
photo de Swarm
le 24/05/2008

7 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 25/05/2008 à 21:49:29

J'adore le riff de "Gutters", il me reste dans la tête c'est énorme...

mat(taw)

mat(taw) le 17/01/2009 à 10:48:48

tout cet album est gigantesque. son crado a souhait et des riffs punkhardcore qui arrachent tout. THE album de 2008 :)

Tookie

Tookie le 18/01/2009 à 12:47:01

Si je l'avais connu avant cette semaine, je pense qu'il aurait fait parti du top 10 également...

mat(taw)

mat(taw) le 18/01/2009 à 21:35:58

et ouais, jpense que c'est le cas pour pas mal de monde... ce groupe défonçait.

Sam

Sam le 19/01/2009 à 07:52:26

en même temps, ce son en mono n'arrive pas à me faire totalement jubiler...

mat(taw)

mat(taw) le 19/01/2009 à 09:02:31

ça fait partie du coté utlra-crasseux de Cursed, j'ai trouvé que ça collait tt a fait a l'esprit du truc. Bon c'est vrai qu'ils ont poussé un peu loin le concept mais j'kiffe.

Tookie

Tookie le 18/03/2009 à 21:20:05

n'empeche je le réécoute, Gutters si ca c'est pas une des grosses tueries ...


nb : je viens de voir que je ne suis pas le seul a le penser ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements