Dakiniz - Raging Shouts

Chronique CD album

chronique Dakiniz - Raging Shouts

Quand tu te présentes comme étant un mix de McLusky vs Fugazi vs Metz, j'peux te dire que tu crées une sévère attente. Alors, sans doute pas à beaucoup de monde. Qui est fan de McLusky, Fugazi et Metz de nos jours et surtout en France ? 
Hormis quelques chroniqueurs de webzines qui s'entre-lisent et deux-trois musiciens dont les projets musicaux sont une ode à l'échangisme...On peut dire...assez peu de monde. 
Mais quand tu OSES présenter ton groupe comme une rencontre entre McLusky, Fugazi et Metz, t'as pas intérêt à te planter pour ce petit monde de fans exigeants...allez, disons même tatillons. Non, soyons honnêtes : plutôt bien casse-couilles. 

Et des casse-couilles (dans mon genre) qui disent que l'annonce n'est pas à la hauteur de l'espoir qu'elle suscite, il y en aura. Il faut vraiment attendre "Score one for Satan", la quatrième piste pour retrouver, entremêlées, la rage, la hargne hurlante, la face sombre de Metz ainsi que le côté fifou de McLusky et tout le reste de Fugazi (l'aura de la décennie 90's pour ratisser large).
Mais, c'est pas grave. Parce que si Dakiniz n'aura peut-être pas la chance d'être cité comme influence dans les prochains mails promos qu'on recevra dans le style noise-rock 90's, il a tout pour faire passer un excellent moment aux brises-bonbons sus-cités.

Sa concision, son côté brut, sa spontanéité bien réfléchie (on appelle ça un oxymore Jean-Michel 1er degré, c'est une figure 'tain, on vous apprend plus rien à l'école ?) font mouche et ce mix annoncé ressemble peut-être à une publicité mensongère, mais le groupe s'est plutôt bien affranchi de ses belles influences. 
On peut certes penser à Fugazi pour le chant nasillard, mais il y a aussi des traces de Jello Biafra ou d'Armand Gonzalez (Sloy) dans l'interprétation vocale parfois foutraque mais juste "punk".
 

"Punk". "Rock'in core". "Rock noise". On ne sait pas trop quelle étiquette leur correspondrait le mieux. Style, genre, à vrai dire peu importent les adjectifs qui peuvent accompagner la description de leur musique. Il y a une boule d'énergie qui accompagne chaque morceau durant ce disque vraiment bien nommé : Raging shouts
Quand en plus de la patate, les musiciens se trouvent bien inspirés sur les plans plus "techniques" comme la construction des morceau, la touche mélodique, la rage, le riffing, les rythmiques bien fofolles et tout le bordel qu'on attend d'un album bien torché et parfaitement mis en son, on passe plus d'une demi-heure à prendre son pied.

Quand tout ce bordel sanitaire sera fini et qu'on pourra recoller son torse nu, puant transpirant comme d'autres torses nus puants et transpirants tout en renversant les bières de jeunes imprudents, faudra aller voir Dakiniz. En attendant, faut absolument les écouter.

photo de Tookie
le 18/05/2020

2 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 18/05/2020 à 14:23:23

J'écoute en ce moment même, c'est plutôt cool en effet

Hatespherex

Hatespherex le 21/05/2020 à 12:16:48

ça manque un peu de fureur mais c’est sympa, Houston Swing Engine me manque

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Mnrva - Black Sky
Feared - Synder
Chronique

Feared - Synder

Le 29/06/2015