Destinity - Synthetic Existence

Destinity - "Synthetic Existence"
chronique Destinity - Synthetic Existence

Tiens, il semblerait que ce groupe appartenant à la nébuleuse des sosies de CRADLE OF BORGIR ait délaissé le temps d'un album sa panoplie de Mardi-Gras et son attirail vampirico-gothico-m'as-tu-vu... De ce groupe, je ne connaissais que les premières réalisations: du Black Sympho tape à l'oeil et infatué... mais là, il s'agit de Death Metal. Ce groupe Français a retourné sa veste - ou plutôt sa chemise à jabot - et quitte les guignolades Sympho pour s'orienter vers l'El Dorado d'un Death Metal teinté d'éléments modernes. Synthetic Existence se compose de 9 titres de Death propre-sur-lui assez proche du dernier succès de ABORTED ou de AKERCOCKE. Du blast qui reste imprégné de mélodies. Une musique qui ravira les inconditionnelles du Sumerian Daemons de SEPTIC FLESH. N'ergotons pas, c'est carré et assez violent. Les parties les plus softs vous rappellerons les passages les plus Thrashy de KRISTENDOM. Du Death Metal sympathique qui est cependant gangrené des résidus du passé de cet ex-groupe d'ex-Sympho. Ainsi, au lieu de foutre leurs claviers à la poubelle, DESTINITY continue à injecter des passages grandiloquents au coeur de son Death Metal. Mais ces passages "branlettes" ne ruinent pas l'essentiel de l'album. Ouf!

 

Au fil de cet album, on tombe sur des éléments dits "modernes". Pas mal de titres possèdent un côté Metal Core. D'ailleurs la production est aussi froide, artificielle et mécanique que du DARKANE/ SOILWORK.

Les voix sont à l'image du reste de l'album: édulcorées et aseptisées.

Au final, il s'agit d'un bon album qui plaira au plus grand nombre, pour ma part je le trouve beaucoup trop fade et gentil... pas assez organique... comme si l'ensemble sonnait faux.

 

Bref, si le dernier album de ZYKLON vous a plu, il y a fort à parier pour que cet album vous satisfasse.

 

La conversion de ce groupe me laisse perplexe; passer du Black Sympho au Death... étonnant... Evolution personnelle ou opportunisme putassier? Seul l'avenir nous le dira.

photo de Bob
le 20/10/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019