Disinterred - Incantation

Chronique Maxi-cd / EP (40:00)

chronique Disinterred - Incantation

Oh tient, du Death old-school au plat pays!

Disinterred? Pourquoi pas… Et la pochette est plutôt sympa vous ne trouvez pas ? Ça mérite qu’on jette une feuille sur ce premier EP !

 

L’Ep en lui-même est vite torché, il dure moins de 15 minutes. Heureusement qu’on a droit à une deuxième couche avec le bonus track : un live entier de leur passage au Vlamrock 2014 ! Le son y serait presque meilleur, plus authentique…

Bon, tapons dans le vif du sujet et sachons un peu de quoi on parle ! On se situe dans un bon vieux Death metal à tonton, bien poissard par moment (entre Abscess et Grave) et d’un martellement binaire acharné comme on l’aime !

A partir de là on pourrait citer une bonne partie du panthéon suédois, et autres références gluantes des 90’s. Cet Ep est très standard mais ça ne limite pas son intérêt pour autant, est-ce qu’on demande vraiment à un groupe de Death rétro de réinventer le style avec son premier EP ?

 

On est bien installé dans nos pantoufles, et Disinterred nous envoi tout ce qu’on attend d’eux : du growl, du riff râpeux, du solo torturé et du mid-tempo boueux. D’entrée de jeu les Belges nous font tomber dans leurs Death cryptique mais très convenu. Ça n’empêche que de très bons riffs se cachent dans cet EP, ainsi que des mid-tempo en velours pour nos oreilles de sauvages !

Le souci est que leurs morceaux sont très courts, je suis pressé d’écouter ce que ça donnerais sur album, s’il se creuse un peu Disinterred a de quoi nous offrir une bonne pièce de Death metaule !

photo de Domain-of-death
le 22/01/2015

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Trivium - Ascendancy
LOST SOUL - Chaostream