Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62)

  • Psykup + Hypno5e (report)
  • Psykup + Hypno5e - photo1
  • Psykup + Hypno5e - photo2
  • Psykup + Hypno5e - photo3
  • Psykup + Hypno5e - photo4
  • Psykup + Hypno5e - photo5
  • Psykup + Hypno5e - photo6
  • Psykup + Hypno5e - photo7
  • Psykup + Hypno5e - photo8
  • Psykup + Hypno5e - photo9
  • Psykup + Hypno5e - photo10
  • Psykup + Hypno5e - photo11
  • Psykup + Hypno5e - photo12
  • Psykup + Hypno5e - photo13
  • Psykup + Hypno5e - photo14
  • Psykup + Hypno5e - photo15
  • Psykup + Hypno5e - photo16
  • Psykup + Hypno5e - photo17
  • Psykup + Hypno5e - photo18

Voilà, on y est. 
En trois mois, j'ai découvert mon premier cheveu blanc, eu mon premier ulcère, été moqué par des jeunes sur ma prononciation d'un" artiste" (sans déconner, vous saviez que le mononeuronal "Jul" se disait "Djoul" ?)...et je participe maintenant à une tournée anniversaire.
LE truc de vieillard.

"Haa tu t'souviens quand cet album est sorti ? C'était l'bon temps, j'avais un Nokia 3310 avec le Snake !" Foutue nostalgie ouais !
Mais c'est ce qu'on entendait dans les escaliers qui nous menaient vers le Théâtre Le Poche de Béthune ce 27/2/2016. 

Alors que l'on (si)rôte la première bière, Rosabelle Believe, le groupe local du soir se lance.
Dépucelage complet pour la bande, le tout devant les copains, les voisins et tout le tatouin : bref pas fastoche.
Comme toutes les premières, il faut un petit temps de rodage...et ce n'est pas avec ce set de 20 minutes que les nordistes pouvaient se sentir à l'aise. 
Entre les réminiscences de mon léger trouble de l'attention et la difficulté à rentrer dans le trip musical du groupe, j'peux pas t'causer correctement d'l'affaire. C'est une question de semaines avant que je n'y revienne sérieusement : je recroiserai sans doute la bande.

Bref, on salue les locaux, parce qu'on n'est pas des bêtes, et on attend sagement Hypno5e.

En l'espace d'une petite heure, c'est une bonne vieille odeur de boucs transpirants la Leffe qui s'est installée dans le théâtre en sous-sol dans lequel les bons souvenirs s'accumulent....
Ce doux parfum naturel et houblonné s'accompagne aussi de trous de balle un peu bruyants qui perturbent les premiers morceaux (et les musiciens) d'Hypno5e, eux qui agressent autant qu'ils caressent.
Le groupe va passer ses prochaines fins de semaine à sillonner les routes, mais il a déjà bien le petit dernier au bout des doigts...sans oublier ses deux premiers enfants.
On reproche parfois à la perfection d'être sans émotion, mais avec Hypno5e il n'en est rien. Si le groupe joue, à la note près, son dernier chef-d'oeuvre (sans ignorer les deux albums précédents), la chaleur du groupe donne un peu plus de rugosité à leurs riffs agressifs, arrondit un peu plus les passages les plus doux et anime un peu plus cette musique de passionnés et passionnante.

Avec deux petits écrans, les yeux ne s'arrêtent pas vraiment sur les vidéos diffusées en fond de scène, même si le dispositif a le mérite d'exister pour habiller des compos déjà bien riches. 
Il faut dire que la musique est si prenante, presque grisante, avec ses atmosphères à la fois "shamaniques" et frénétiques, que les sens sont vite saturés...


Cette petite heure de live ressemblait à une petite heure de cours.
Sur scène : les profs qui font les choses avec sérieux mais aussi plaisir, devant les lèches-cul qui connaissent bien leurs leçons (et sont fiers de le montrer). Au fond, près des radiateurs, quelques branleurs bruyants qui dérangent toute la classe.
Mais comme d'habitude, il y a les réceptifs...et les autres. 
Les premiers ont d'ailleurs passé un si bon moment, qu'ils ne pensent plus aux seconds.


Alors que nous poussons tous notre déo dans ses limites, Psykup arrive comme le messie.
Accueillis, à grand coup de Psi-cup (prononcez à la française), les toulousains proposent pour la tournée une setlist facile à retenir : l'intégralité de leur album "Le temps de la réflexion".
Le Théâtre dégueule de gens qui ont décidé de se mettre au niveau de "l'absurdité déjantée" des stars du soir.
Ambiance virile et excitée, le groupe déroule un album qui n'a pas vieilli (les chefs-d'oeuvre ne sont-ils pas intemporels ?). 
Malgré les années, les mecs n'ont pas pris de gras au bide, de pattes d'oie au coin des yeux ou des doigts qui se seraient transformés en knackis.
Dans une forme olympique, le groupe enchaîne et sait toujours jouer avec le public qui ne pouvait imaginer meilleur come-back.
Couillu, funky, funny (avec un très beau troll : quelques secondes de "Love is dead" coupées net), chaque seconde balaie la suivante pour devenir LE moment du concert.
 

La dernière note de "Rebirth and recession" sifflait encore dans les oreilles, le groupe s'en tenant strictement à son premier album pour la set-list, lorsque beaucoup sortirent attraper la crève grâce à l'amplitude thermique de 38°C entre la salle et le parking.

Qu'importe, pendant 75 minutes, le groupe avait semé les cailloux sur le chemin de la nostalgie jusqu'aux "années lycée" de bien des spectateurs. A cet âge, comme dans ce report, on se calait complètement de la concordance des temps, et on ne pensait pas à la crève qu'on allait se payer le lundi : on songeait juste à prolonger un peu plus le bon moment que l'on venait de passer. 
Finalement, les fans de Psykup sont comme "Le temps de la réflexion", ils ont pris 15 ans dans la gueule mais n'ont pas vraiment vieilli.

Setlist (approximative et désordonnée) d'Hypno5e : 
East shore - Landscape in the mist
Acid mist tomorrow
Maintained relevance of destruction (Part II)
Tutuguri
Gehenne Part II et III

Psykup (là, c'est plus facile) : 
1. To Be
2. Or Not to Be
3. Libido
4. La Peur du Vide
5. Teacher
6. Martin X
7. Martin X Pt.2
8. Insipid
9. L'Autruche
10. Time et Space
11. Rebirth et Récession

 

photo de Tookie
le 02/03/2016

Les photos

Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo1Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo2Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo3Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo4Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo5Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo6Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo7Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo8Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo9Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo10Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo11Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo12Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo13Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo14Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo15Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo16Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo17Psykup + Hypno5e le 27/02/2016, Le poche , Béthune (62) - photo18

2 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 02/03/2016 à 19:08:53

Ça m'avait l'air bien cool tout ça. Et à cause de toi j'ai envie d'écouter le dernier Hypno5e :P

Xuaterc

Xuaterc le 04/03/2016 à 08:43:56

Super report et chouettes photos. Le coup de vieux aussi, mais je n'étais déjà plus lycéen depuis longtemps...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Callisto - Providence
Vile - The new age of chaos