Dragonforce - Inhuman rampage

Chronique CD album (56:11)

chronique Dragonforce - Inhuman rampage
Vous cherchez un disque plus rapide que du bon vieux Slayer ? Un disque ou les soli de guitare ridiculiseraient Children Of Bodom ? Un disque permettnat de ressortir son pantalon moule burnes en sky (le comble du chic) ? Un disque vous permettant de vous exercer des heures et des heures à l´air guitar ? Cependant vous ne cherchez pas de clavier pompeux (et pompant) à la Hammerfall, ni de voix de chanteur(euse) deux jours après sa sortie d´hospitalisation après changement de sexe. Je pense avoir ici ce qu´il vous faut à quelques détails près.

Je vous propose donc de découvrir un groupe anglais ayant notamment ouvert pour Maiden lors de sa tournée des stades de ce bon vieux Eddie. Ce "Inhuman Rampage" fait dans le power mélo-sympho. C´est leur troisième album et premier pour la Roadrunner, après avoir sorti une démo en téléchargement libre sur internet et deux autre productions pour noise record.

Ce disque est ce que la jaguar XJ 220 était en son temps : RAPIDE, très rapide; mais vraiment rapide (ça doit être pour ça que les musiciens n´ont pas le temps de desserrer les lanières du futal moulant en peau d´animal mort (c´est moins sexy d´un coups hein ?) du chanteur, mais j´y reviendrais plus tard. Pour que vous jugiez de la vitesse le leader a quand même embauché un batteur de Black Metal version double pédale à fond sous anabolisant; il arrive quand même à sortir un peu de brutalité dans certains passages. Puis bon bein le batteur se serait laisser à la «paresse» de juste tout enquiller à la double pédales et cymbales à tous va; lui il varie pour notre plus grand plaisir (faut dire que c´est pas un jeunot non plus puisqu´il martyrisait les fût de Bal-Saggoth).

Côté soli, amis guitaristes accrochez vous car ici c´est de l´artillerie «lourde» : vitesse, précision, longueur, et créativité. En gros ça shred; les rythmique sont de longues (les morceaux durent entre 5 et 8 minutes) chevauchées au triple galop. Le bassiste a aussi le droit à son petit solo sur "Body breakdown".

Passons ici si vous le voulez bien aux détails près. La voix pas totalement ridicule; déjà il n´ essaie pas de se la jouer chanteur lyrique refoulé à l´entrée du conservatoire, et l´on s´habitue à sa voix hautement perchée, mélodieuse mais pas sirupeuse, et puis elle a la tonalité de l´emploi et c'est fait pour dixit Herman Li : n´oublions pas que c´est du power metal ou assimilé.

Le synthé ne s´impose pas par rapport aux autres instruments. Il sert à disperser quelques samples par ci par là et à augmenter la vitesse d´exécution quand les musiciens sont déjà plus qu´à fond et que pour les besoins des compositions il faut quelques notes suplémentaires. Il m´évoque plus des bruitages de dessins animés (je sais ça peut vous paraître intrigant et pourtant ce n´est pas loin de la démarche du groupe ; puisque celui-ci dit : «nos claviers sont fortement influencés par les sons de jeux électroniques».

Voilà vous savez tout ce que je sais; il me reste juste à rajouter qu'au bout de plusieurs écoutes on se met à l´ air guitar, en se secouant la tête. Et que leur ballade sirupeuse qui clôt cet album est bof, trop lente, plate, très très loin des Guns et de leur fameuse reprise de "Knockin'on Heaven's Door".
photo de Sepulturastaman
le 20/02/2006

2 COMMENTAIRES

Finisterra

Finisterra le 15/10/2008 à 15:15:16

DragonForce est pour moi une bande de clowns. Leurs solo ultra rapides (même sur les videos leurs doigts ne vont pas assez vite et en live n'en parlons même pas).
On écoute uen chanson on connait l'album, c'est plat, ils s ela joue shred alors que quand je les ai vu, c'était une avalanche de fausse notes et de gros n'importequoi. En plus, vive le melon, ces gars se la jouent rockstar à fond de balle.
Bref, des gros clowns qui font rire tout le monde........désolé les fans

Tookie

Tookie le 16/10/2008 à 11:34:30

J'ai eu l'occasion de donner mon avis sur cet album sur mona ancien webzine :
http://www.punk4dummies.com/albums-1256.html

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021