Driving Dead Girl - I Think The Drums Are Good

Chronique CD album

chronique Driving Dead Girl - I Think The Drums Are Good

Vous ne sentez pas comme une vibration soudaine s'emparer de votre bassin ?

Non rien de sexuellement orienté la-dedans bande de vicieux, juste une pulsation, une pulsion même, qui donne une envie irrépressible de bouger ses fesses, secouer sa tête et chanter un yaourt approximatif, le principe du yaourt je vous l'accorde, de paroles en anglais.

 

Au bout de deux notes, arriver à transmettre ce genre de sensation instinctive, sans intellectualisme, juste une envie de se laisser guider par le son et vouloir faire des ouba-oubas, est souvent gage de qualités musicales, subjectives forcément.

Le Belges de Driving Dead Girl arrive ainsi à allumer la Fée électrique (cousine de la Fée du Bruit) en une simple intro renvoyant aux débuts du rock.

Primitif, le rock des Belges l'est assurément, inoffensif pas tant que ça au final.

 

Pratiquant un garage rock biberonné à The Stooges et à The Cramps, Lux save my soul, dans lequel on peut distinguer des accents de The Hives première époque, Driving Dead Girl ne semble avoir qu'une seule ambition, mouiller sa chemise et la votre par la même occasion (ça marche aussi avec un tee shirt, je vous rassure). La reprise de "New Kind Of Kick" de qui vous savez corrobore d'ailleurs les influences suspectées par votre serviteur.

 

C'est groovy, ça fuzz, ça joue de façon préhistorique, ça développe un feeling à décorner un auroch.

Les riffs sont basiques, la batterie aussi, les breaks simplissimes et diablement efficaces.

C'est limpide, comment ne pas comprendre que le rock se résume en fait à peu de choses ?

Un chant saturé, mais pas trop, chaud comme une bouillotte en peau de castor rajoute une couche de vibration hérétique et presque érotique sur la base faite d'huile de vidange et de chrome vintage.

 

Après avoir testé cet album sur différents publics rocks, vous verrez que le consensus sera de mise : « Pas mal ton truc, ouais on dirait du Iggy, pour une fois ça fait pas trop de bruit, ça brasse bien comme y faut... »

 

 Driving Dead Girl a accouché d'un troisième skeud à l'immédiateté évidente mais à la durée de vie impressionnante. Une galette qui doit montrer tout son potentiel en live, à n'en pas douter.

 

 

photo de Crom-Cruach
le 11/02/2014

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Skindred - juin 2017
Eluvium - Similies