Drog - 6 songs

Drog - "6 songs"
chronique Drog - 6 songs

C'est reparti pour un quart d'heure de noise pixellisé aux abords rugueux et décomposé par l'acide, mais au fond gentillet et désuet. Il en résulte des orgies dévouée au très bas, Satan lui-même. On retrouve une certaine béatitude abrutie devant "German teen", confirmant mon interprétation masturbatoire que j'avais décrite dans la première démo.

 

La démonstration de Drog se fait sur un clavier 16 bits et ça lui suffit amplement pour distiller les ambiances surchargées de ces nappes saturées. Le fil décousu -mais pas trop- des morceaux permet de renouer avec l'aspect un tant soit peu perceptible, et de ne pas tomber dans une démonstration puriste de bruit blanc.

 

Le morceau final "Satan's lust" renoue avec les samples de vieux films d'horreur, mêlant l'horreur à une cacophonie noise d'obédiance sataniste. Peut-être qu'il y a là quelque chose à approfondir.

 

Finallement, Drog se contentera du quart d'heure pour étayer son propos qui se veut dense et balourd à la fois, une forte expression finallement. On n'écoutera pas ce 6 songs en soirée pour épater les copains, cela reste un autel de contemplation méditative personnel.

 

 

Achat ou pas achat ? Pas achat.

photo de Carcinos
le 27/06/2012

4 COMMENTAIRES

Domain-Of-Death

Domain-Of-Death le 27/06/2012 à 13:52:11

"Sorry, this track or album could not be loaded" :((

pidji

pidji le 27/06/2012 à 14:27:19

corrigé, merci DOD !

Domain-Of-Death

Domain-Of-Death le 27/06/2012 à 16:24:30

Maintenant je sais ce qu'est le "Noise lo-fi", merci Carcinos je me coucherais moins con ce soir ahah

Carcinos

Carcinos le 29/06/2012 à 22:44:56

De rien ! J'ai juste dit low fi pour dire que c'était fait avec un clavier un poil playschool...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements