Elijaah - Version O.A

Chronique CD album (12 minutes)

chronique Elijaah - Version O.A

 

Quand on chronique un album on a parfois l'impression de jouer les professeurs qui remplissent un carnet de notes, ou qui corrigent un devoir.
Pour Elijaah on inscrirait "Peut mieux faire"...
 
Le groupe veut bien faire, mais n'en a pas les capacités : financières ? Oui, la production est plate, déséquilibrée, le chant ne donne rien, les guitares manquent de profondeur, la batterie fait "ploc" mais ne s'en sort pas trop mal tout comme la basse bien lourde.
"Shirley" laisse d'ailleurs entrevoir un aspect fusion de la basse. Un peu court pour être probant.
 
Puis le reste ne va pas jouer en leur faveur. Il y a bien des hurlements sur ce premier morceau tout comme sur "Last chance". Mais en dehors de l'éclatement de cordes vocales, le chant n'offre rien de bien génial.
Faire dans le clair mélodique associé à un gros riff c'est hyper vu, ça ne provoque même pas un mouvement frénétique du pied à ce niveau. Faire des vocalises à l'orientale n'a jamais été un argument de poids non plus.
D'ailleurs difficile de trouver un élément qui provoque de la frénésie dans ce Version O.A
Concernant les guitares c'est plutôt laborieux sur "[P.E]" et "Last chance" un des guitaristes s'amuse à passer sur toutes les cases à quelques occasions. Toujours peu parlant, rien d'éclatant.
 
Rien ne se dégage de ces 4 titres. Ou plutôt de ces trois morceaux bien plats et sans ambiance.
Car oui, il y a bien évidemment une introduction, parfaitement dispensable (pour être poli).
Bref, du vu, déjà-vu, revu, pas toujours bien fait. Alors, on a beau parfois être un méchant professeur, on culpabilise aussi, car on sent que des efforts ont été faits.
Le groupe a peut-être cassé sa tirelire, chacun a travaillé sa partie, quitté le boulot plus tôt, délaissé une compagne un/deux soir(s) par semaine (voire plus pour les samedis de concert) etc...
Alors on peut espérer que cette démo ne soit que le témoin des balbutiements d'un groupe qui travaille encore, qui va devoir en mettre un coup pour une prochaine production.
Parce qu'avec Version O.A, le groupe ne dépassera jamais le stade du Balto...
photo de Tookie
le 19/07/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019

HASARDandCO

Rorcal - Heliogabalus
Acrania - Fearless