Enthroned - Tetra Karcist

Chronique CD album

chronique Enthroned - Tetra Karcist
Les Belges d’Enthroned nous sortent enfin (ce n’est pas une blague…) leur 7e album, "Tetra Karcist". Par où commencer ? Débarquement du charismatique Sabathan, départ de Glaurung , arrivée de Phorgath à la basse, Ahephaim à la batterie et finalement Nornagest qui décide de prendre les commandes au chant… Cela fait beaucoup, beaucoup trop. Des changements de Line up dignes des plus grandes histoires de séries B américaines.

On attaque par un pseudo morceau ("Ingressus regnum spiritus"), qui mets tout de suite dans l’ambiance Enthroned, puis les morceaux s’enchaînent et se ressemblent ("Tellum scorpionis", "pray", "the burning dawn", ...).
Le son Enthroned reste dans la plus pure tradition black, une voix moins aiguë qu’auparavant (dommage, c’était aussi ça la particularité du groupe), de bons solos ajoutés à quelques sonorités Thrash viennent achever le tout. Mais le groupe semble se perdre malgré tout dans les profondeurs du black métal. Car aucun titre ne sort du lot et c’est bien là le gros souci. Dans l’ensemble la production de l’album est correcte, mais on reste tout de même sur une grosse impression de déjà entendu, et on cherche ce qui faisait la force et l’originalité d’Enthroned par le passé.
Le groupe se remet de tous ses changements de Line-up et marque légèrement le pas ; il est certain qu’il ne s’agit pas là de leur meilleure galette.

Un album sans plus, mais qui trouvera malgré tout une petite place sur l’étagère pour les puristes du genre (et les fans inconditionnels d’Enthroned). Car même si cet album est banal, sans originalité, il reste un album de black dans la plus pure tradition.
le 18/02/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements