Eyedea & Abilities - By The Throat

Chronique CD album (29:53)

chronique Eyedea & Abilities - By The Throat
Après le rap Fugazi-en de P.O.S présenté il y a quelque temps de cela sur notre webzine, voici venu le moment de vous présenter le rap rock ou encore le punk hop ou le hip rock (appelez ca comme vous voulez) de Eyedea & Abilities. Venu aussi de l’écurie Rhymesayers, label « hip hop » de qualité qui héberge quelques pointures telles qu’Atmosphere, Brother Ali, MF Doom ou encore Psalm One pour la touche féminine, bref Rhymesayers possède un panel d’artistes tous plus singuliers les uns que les autre, et ce n’est pas Eyedea & Abilities qui viendra contrarier leur politique, avec leur rap à l’esprit définitivement punk, ces deux compères nous délivrent un opus assez saisissant de par son énergie et son ambiance vraiment singulière pour un album à l’étiquette « hip hop » .

E&A ne se fixe pas de règle, pas de genre déterminé bref pas de limite, vous prend par le col de votre chemise à carreau et vous balance dans un bon vieu pogo qui sent la bière pendant approximativement 30 minutes. Au programme sonorités bien grasses de guitare/basse saturés salement, batterie 100% naturelle, sans additifs ni conservateurs, effets électronisés et quelques scratchs pour couronner le tout, on reste hip hop quand même ! On commence avec « Hay Fever » qui nous met bien dans l’ambiance, avec son beat bien décapant, on découvre par la même occasion la voix de notre MC qui se fond tout à fait dans le décor, un poil décalé avec la norme, de par son ton un tantinet tranchant et son flow déferlant à une allure véloce.

Passant sans vergogne d’ambiances mélodiques, soyeuses et relaxantes à des climats beaucoup plus hostiles, désorganisés et stimulants, notre duo se promène sur beaucoup de facettes de leur musique en un seul album, proposant vraiment une œuvre complète, dépaysante et assez loufoque dans le milieu du rap, surtout si on la confronte directement au stéréotype Gangsta bling bling auxquels les médias nous ont habitué. On prendra plûtot soin de les classer pas loin des albums des Beastie Boys, avec qui ils semblent avoir quand même plus de points communs au niveau de la démarche et de l'esprit..

Eyedea (Micheal Larsen) and Abilities (Gregory Keltgen) viennent foutre un bon coup de pied dans cette fourmilière préfabriquée du rap actuel et j’avoue que cela fait un bien fou, mêlant guitares sales et scratchs chirgugicaux, mélodies frôlant même avec des ambiances apaisantes qualifiables de post rock/hardcore, riffs punks et gimmicks électro un peu plus tendance. Un vrai melting pot réussi avec aux manettes un DJ et un MC passionnés, talentueux et éclectiques, n’obéissant qu’aux seules volontés de leurs envies.
photo de Biflam
le 19/12/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements