Fare You Well - Sounds Like A Serenade

Chronique CD album (38:49)

chronique Fare You Well - Sounds Like A Serenade
Haaa… Weezer… une longue histoire d’amour… Nous sommes au début de l’année 1995 lorsque j’entends pour la première fois le "Blue Album", et à l’époque il m’avait rendu complètement abasourdi! Une telle fraîcheur, une telle candeur, un tel goût pour les mélodies! Pour moi c’était l’album de power-pop par excellence et il m’arrive encore très souvent de le mettre dans mon lecteur tout en ayant un sourire béat.
Depuis je n’ai plus vraiment suivi Weezer, parce que le peu que j’avais pu entendre ne me faisait pas revivre l’excitation du "Blue Album".
Alors pourquoi parle-je du "Blue Album"? Parce que l’album en question dans cette chronique, celui de Far You Well, mes amis, m’a enfin réconcilié avec mes démons!

…enfin… …du moins pour quelques morceaux…

Fare You Well sont suédois, ils sont cinq, dont une femme. Et c’est un peu tout ce que je peux dire car ils sont tout frais sortis de leur local pour nous pondre leur premier album: "Sounds Like A Serenade". La voix de Sebastian Olsson ressemble comme 2 gouttes d’eau à… bah… mince alors… ….j’arrive pas à m’en souvenir, mais on va dire que ça se situe très grossièrement entre Weezer (bah tiens) Mew et Electric President. D’ailleurs la voix est très travaillée, la plupart du temps doublée, agrémentée de jolies harmoniques et c’est pas pour déplaire.
Fare You Well est un des nombreux groupes qui s’est fait harponner par mes oreilles via MySpace, d’ailleurs par un titre qui en dit long : "You're all that I know". Ce titre résume à lui seul la comparaison avec Weezer, mais ne vous attendez pas à entendre une copie de la bande à Rivers Cuomo, loin de là. Non, le rapprochement est ailleurs: c’est frais, naïf, enjoué, parfois mélancolique, parfois tourmenté, mi-emo mi-pop et ça passe comme une lettre à la poste. Haaaaaa…. ….Je retrouve enfin ces sensations perdues!

Mais ces sensations vont légèrement s’estomper par le 2ème titre, "Take me away", 1er single de l’album, titre assez quelconque... Même si le refrain est plutôt accrocheur, j’ai un peu du mal avec ce titre. Drôle de choix pour un single, tant pis pour eux…

Heureusement l’excellent "Traps" rehausse le niveau et il ne sera pas le seul, on trouve tout au long du disque du très bon (You're All That I Know, Traps, Decieving Eyes, You Never Knew, Fly By Night, You're Always Leaving) mais aussi du moyen (Take Me Away, Point At Stars, A Sense Of No Control, Leave Me With The Falling Leaves)

Bref, donc je vais vous laisser vous faire votre avis, allez seulement jeter une oreille sur leur page MySpace, et si le titre "You're all that I know" ne vous procure aucune palpitation, passez votre chemin. Les autres, prenez le temps de découvrir ce groupe.
Pour info la version japonaise contient 2 titres bonus : "Safe and sound" & "All eyes on me"

* encore une note: pour justifier cette chronique ici, on va dire que c'est de l'emo-pop-CORE hein...
photo de Sam
le 11/08/2007

1 COMMENTAIRE

dreambrother

dreambrother le 11/08/2007 à 20:30:41

Ouais, très sympa. Ca ressemble beaucoup à The Anniversary quand même, le synthé en moins. Un bon cd pour l'été en tout cas.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019