The Nosebleed Connection - Nosebleeders

chronique The Nosebleed Connection - Nosebleeders

On va se dégourdir les guiboles dans les ruelles de la Cité Eternelle le temps de découvrir The Nosebleed Connection, un p'tit groupe de derrière les fagots qui dévoile ici une musique sévèrement burnée qui oscille entre Thrash teigneux et Hard Core irascible. On va mosher, sur une plage ou sur un oreiller!!!

 

N'étant pas spécialement féru de Hard Core, c'est avec circonspection que j'ai tendu une oreille sur cet album... Mais très vite, on est charmé par l'énergie que dégage Nosebleeders. Rien de neuf sous le Soleil; The Noosebleed Connection n'apporte rien de foncièrement original à part une bonne occasion de se défouler en s'enduisant les tympans d'une musique agressive, tranchante et un chouïa prévisible. Ces Italiens puisent leur inspiration à la fois dans le gros Hard Core méchant qui mosh en marcel, le Thrash bourru et quelques lichettes de Grind Core traditionnel, rien de révolutionnaire certes mais assez jouissif au demeurant. Bref, en s'aventurant sur les dix chansons de l'album on songe à un puissant mixe de Terror, de All Out War et de bien d'autres formations promptes à dégainer la batte de base-ball. On sent chez ce groupe une certaine fraîcheur, la conviction et l'authenticité du groupe est évidente et vite communicative. Sitôt écouté, sitôt adopté!

 

Peut-être que les "vrais" connaisseurs de Hard Core trouveront ce disque banal et convenu, il n'empêche qu'il sonne juste et "vrai". Et, malgré son flagrant attachement aux poncifs du genre, il tire son épingle du jeu grâce à de nombreuses envolées Thrash Metal qui évoqueront tantôt Municipal Waste tantôt Dew-Scented. Thrash et Hard Core s'équilibrent de bout en bout et réussissent ensemble à éviter l'écueil des clichés gonflants. En clair, on ne s'ennuie pas, même lors des chorales tough guys qui sont systématiquement noyées dans des plans qui s'agitent les miches entre Grind Core originel et Punk / Crust nerveux qui se parent d'accents dignes de The Casualties


Franchement, on n'a pas grand'chose à reprocher à ce disque qui glisse tout seul... Agressif, puissant, honnête... Les vociférations sont expressives (chose rare), le son est soigné, les riffs teigneux... Voilà, tout! Nosebleeders est un très bon album qui vous fera passer un bon moment... à moins que votre érudition Hard Core ne soit plus affutée que la mienne... Ce qui ne serait pas un exploit surhumain!

 

Quoi qu'il en soit, allez jeter une feuille sur ce groupe!
 

photo de Cobra Commander
le 09/03/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019