Forest Pooky - Every key hole has an eye to be seen through

Forest Pooky - " Every key hole has an eye to be seen through "
chronique Forest Pooky -  Every key hole has an eye to be seen through

Forest Pooky, ce nom ne vous dit peut être rien, mais vous l’avez peut être déjà entendu / vu dans l’une de ses diverses formations : plus connu sous le simple nom de Forest, il fut chanteur dans Black Zombie Procession guitariste de feu The Pookies, mais joue  actuellement  dans Sons of Buddha, Annita Babyface and the Tasty Poneys ou encore L'Opium du Peuple, et il est accessoirement le frère de Motor Ed, le chanteur des Uncommonmenfrommars.

C’est un personnage bien occupé, on pourrait dire presque hyperactif de la musique, et puisque tout ceci ne suffisait pas à épuiser sa créativité, Forest s’est lancé depuis quelques années dans le projet solo acoustique, et après un EP sorti il y a deux ans, il sortait récemment son premier LP dont il me tenait à cœur de faire un peu de publicité ici ! Oui je suis un vendu…

C’est drôle les quelques coïncidences parfois, pile au moment où je me remets à la guitare ( folk) je tombe sur des pages internet d’un type qui fait des morceaux acoustiques avec une saveur toute particulière, simples, variées, et de belle facture, les compositions de l'ardéchois ne laissent pas indifférent. Pour m’être intéressé un peu au genre « folk » il m’avait paru un peu compliqué de trouver des artistes aux sonorités fraiches, riches et mouvantes,  aux lignes de guitares et de voix qui sortent du lot, et puis Forest Pooky est arrivé !


Ce personnage autant talentueux que plein de bonne volonté fait en quelque sorte partie d’une nouvelle école, avec ses chansons plutôt amères contenant une hargne certaine qui délivre une bonne énergie à ses compositions, ce n’est pas le genre de compositions sur lesquelles vous chougnerez !  Bon y’a quelques titres aussi qui sont plus bigarrés : "My shrink, Side of the lane" par exemple rempli de bonnes choses qui vont bien pour redonner un bon coup au moral !

Enfin c’est inexplicable et il faut l’écouter pour se rendre compte, mais il y a un quelque chose de spécial, qui prend aux tripes,  les sonorités, les lignes de chants, tout est prenant et admirablement exécuté, pourtant il y a juste une voix, une guitare et quelques accompagnements basse / percussions ici et là. Il y a un ingrédient secret dans ses compositions, je ne sais vraiment pas ce qu’ils ont pu  manger / boire mais on peut aisément affirmer qu’il y a du talent dans la famille…

photo de Biflam
le 12/01/2013

2 COMMENTAIRES

el gep

el gep le 13/01/2013 à 14:53:06

Waouh, ta chronique m'avait alléché... J'ai pourtant déchanté, ahah. je trouve ça très très commun, bien branché indie chanson avec des mélodies trop joli c?ur et mignonnes, presque artificielles, pour moi.

Biflam

Biflam le 23/01/2013 à 21:53:37

Ah bon désolé pour la fausse joie, alors ! mais perso je trouve que ce bonhomme à une façon vraiment à lui de faire sa musique acoustique, bien plus ' punk ' que la plupart des groupes d'indie / folk aux arpeges déjà entendus mille fois..

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements