FULLSTOP - 2001: Fullstop Odyssey

FULLSTOP - "2001: Fullstop Odyssey"
chronique FULLSTOP - 2001: Fullstop Odyssey
Formé depuis 1995, ce combo helvétique a pas mal roulé sa bosse depuis: déjà 2 LP à leur actif donc ce « 2001 Fullstop Odyssey » sorti il y a déjà 4 ans (comme son nom l'indique) qui a succèdé à « New Yak Style » (1999). Ce « 2001 Fullstop Odyssey » sorti chez Condor Records affirme le style du groupe, qui s'est petit à petit peaufiné au cours de leurs périgrinations scèniques, en un Hardcore brut de décoffrage estampillable 'old school' (et n'étant pas un afficionados de ce style, on me pardonnera les approximations...)

Et dès 'My Own World' on sait à quoi s'attendre: une alternance de blasts beats et mosh parts portés par une voix assez rugueuse et aggressive, des guitares saturées (un peu trop d'ailleurs)et une double-pédale affutée pour les hymnes guerriers.Du Hardcore bien viril, direct (les titres n'excèdent pas les 3 mins)et bien efficace: pas de doute ça doit envoyer du bois en live ce truc! On pense évidemment à pléthore de groupes d'outre-Atlantique à l'écoute de ce skeud du type Madball et consorts mais il n'en demeure pas moins que c'est assez bonnard à écouter (car n'étant pas moi-même un immense fan de Madball). Petit bémol au niveau de la production: la voix aurait mérité de prendre un peu plus de volume pour gagner en intensité et la disto des guitares est un peu brouillonne par moments. Ceci étant dit, certains titres promettent vraiment la boucherie dans le pit ('beliefs' et ses blasts beats d'intro) et on en demande, finalement, pas plus. Niveau message, nos amis suisses ont choisi la langue de Shakespeare et abordent les différents thèmes chers à tout groupe qui se réclame du « Hardcore spirit », à savoir: l'unité et l'entraide avant tout, le respect, le rejet de la société de consommation et, surtout, aller de l'avant sans regarder derrière soi. On positivise chez les FULLSTOP. Evidemment, le problème quand on est pas expert dans un style c'est qu'on on a tendance à croire que les chansons se répètent et c'est, malheureusement ce qui m'arrive une fois « 2001 FULLSTOP Odyssey » parvenu à son terme; je ne suis peut-être pas parvenu à capter toute l'essence de cette galette, mais j'aurais, en tout cas, assez apprécié ce qui m'a été donné d'entendre...

Un bon CD que celui de FULLSTOP donc, mais qui donne un peu l'impression de s'essouffler sur la longueur (comme beaucoup de LP's de Hardcore ols school d'ailleurs) - enfin ce n'est que mon avis bien sûr, bender n'aurait certainement pas le même discours. C'est en tout cas bien exécuté et ça mérite largement de se bouger le cul pour aller les voir sur scène parce que FULLSTOP en live ça doit bien buter!
photo de Mat(taw)
le 25/05/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019