Glassjaw - Everything you ever wanted to know about silence

Chronique CD album

chronique Glassjaw - Everything you ever wanted to know about silence

Cet album est le premier opus du groupe Glassjaw.

La première caractéristique est que la voix est mise très en avant, la musique donne une base et une cohérence entre les nombreuses mélodies de chaque chanson. On peut dire qu'elle le fait bien car s'il est évident que les structures de chansons sont riches, elles ne sont pas surdéstructurées, elles restent des tous cohérents. La voix du chanteur,  Daryl Palumbo, est géniale. Elle transporte une originalité et une émotion incomparable. Il n´est pas rare tout au long du CD de l´entendre tour à tour respirer avec une angoisse presque palpable, chanter divinement bien puis débiter un couplet d´une manière brute.

Il signe tous les textes qui paraissent un moyen de se débarrasser de ses problèmes. En effet Daryl Palumbo est atteint d'une maladie digestive grave qui le contraint à passer de nombreuses semaines seul à l´hôpital. C'est comme si son chant voulait le libérer de l´enfermement que donne la solitude et le silence (n´est-ce pas le premier but de la musique ?). Les paroles des chansons sont en général sombres, après la solitude et le silence, le thème principal est les aventures amoureuses ratées.

Pourtant Glassjaw ne sonne pas sombre, ce CD a le son de l'espoir, il est magnifique du point de vue artistique et parfait au niveau technique. On peut penser que : Everything you ever wanted to know about silence a ouvert la voi(e/x) au style emocore lorsqu'il est sorti il y a déjà quelques années, ce qui est sûr c´est qu'il continue d'influencer beaucoup de musiciens à tous les niveaux. C'est vraiment cool d'en faire la chronique.

photo de Fab
le 26/12/2004

2 COMMENTAIRES

seb-eclat

seb-eclat le 29/08/2006 à 11:13:34

glassajaw, meilleur groupe du monde.
alors c'est 10.
pourquoi il se concentre sur head automatica daryl
revien et refait nous un album aussi monstrueu!

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 16/05/2012 à 10:09:23

L'un des rares excellents disques sortis sur Roadrunner dans les années 2000

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements