Grave - Out Of Respect For The Dead

Chronique CD album

chronique Grave - Out Of Respect For The Dead

Formé en 1986, Grave restera toujours l'outsider des parrains du swedeath derrière Entombed, Dismember et Unleashed. La faute a une production, certes imposante, mais inégale.

Pourtant, l’essentiel You'll Never See...(1992), ainsi que les très bons As Rapture Comes (2006) et Endless Procession Of Souls (2012) doivent figurer dans la disco de tout fan de Swedeath.

Comme Out Of Respect Of The Dead.

 

D'entrée, la production étouffante nous saute à la gorge pour nous emmener dans un train fantôme en mode barbare. Les mecs savent comment doit balancer un album de Death suédois. Les guitares sont ainsi plombées comme une chapelle Sixtine du genre, râpeuses, morbides et terriblement ravageuses.

Par rapport à son prédécesseur, Out Of Respect Of The Dead agit, en fait, en Monsieur Plus de la lourdeur. Mais se révèle un poil plus propre dans le son.

Les ralentissements sont donc bien présents comme le mid-tempo surpuissant de "Plain Pline Box" qui brise la violence aveugle du jeu de massacre constitué par les deux premiers titres.Et Ola Lindgren, au chant, est toujours l'ogre que tous les petits enfants craignent du fin fond de leur lit. Pourtant son phrasé se fait très compréhensible, à la fois brut et froid.

"Out Of respect" et son thrash en D-Beat se muant en un gros mid-tempo morbide à la précision chirurgicale, allonge la liste de la purifications auriculaire. "The Ominous They" la poursuit alors que les guitares tronçonnent plus sûrement que Leatherface dans Texas Chainsaw Massacre.

 

Le parallèle avec le maître étalon du film glauque n'est pas galvaudé car la plaque patauge allègrement dans une ambiance crapoteuse et vicieuse. Le très binaire "Redeemed Through Hate" en témoigne encore. La viande de l'homme est celle qui se rapproche le plus du cochon paraît-il. Tout est bon dans l'homme alors. "Deified" soufflant le chaud et le froid en matière de rapidité pose alors son ptit break bien funèbre à la basse. "Trail Of Ungodly Trades" se montre aussi parfaitement jouissif, nous assommant de son groove imparable à partir de 1 minute 40.

Le long et doomy "Grotesque Glory" achève ce festin moins primaire qu'il n'y paraît au premier abord mais redoutablement bien ficelé.

 

Out Of Respect For The Dead est donc une excellente leçon en matière de swedeath, administrée par des daron's not dead.

photo de Crom-Cruach
le 10/12/2019

1 COMMENTAIRE

Seisachtheion

Seisachtheion le 10/12/2019 à 20:11:37

Bien sympatoche !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Trepalium - XIII
Chronique

Trepalium - XIII

Le 19/02/2009

King Of Asgard - Taudr