Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75)

  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies (report)
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo1
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo2
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo3
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo4
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo5
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo6
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo7
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo8
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo9
  • Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies - photo10
Et bien on peut dire que ça faisait un bon petit moment que je m'étais tenu éloigné de la scène metalcore et de tout ce qui pouvait s'y dérouler. Ce n'est que pendant le déroulement de cette soirée, petit à petit, que me sont revenu les raisons de cet éloignement.
Premièrement, en entrant dans le batofar (et ça faisait un petit moment qu'il n'y avait rien eu d'organisé dans cette salle, je n'irais pas jusqu'à dire que ça m'avait manqué mais quand même...), il m'est subitement apparu à l'esprit que c'était à un concours de beauté auquel j'assistais: à qui aura le brushing le plus raide de la terre, le look le plus classe, bref un cauchemar pour un modophobe - comme moi.
Mais bon, passé ces premières (viles et gratuites) considérations qui n'appartiennent qu'à moi, passons à la musique:
J'arrive vers le milieu du set de ce que je penserai être From Dying Skies (jusqu'au groupe suivant qui s'avèrera être VRAIMENT FDS) et donc je ne connais toujours pas aujourd'hui le nom des "guest"... Bref, je ne retiendrai de toute façon pas grand chose de ce set: du metalcore assez basique sans rien de nouveau ni transcendant; je m'ennuie, si c'est que j'apprécie tout de même la qualité du son en façade - souvent impeccable dans cette salle il faut l'avouer.

Vient ensuite From Dying Skies, donc, et pas de surprise non plus. Encore du metalcore (ce n'est pas une injure en soi mais bon: trop de copié/collé) et rien d'autre. Ca joue bien, certes, les gars s'en sortent pas trop mal entre deux relevés de mèches soigneusement lissée, mais prévisible de A à Z, on croirait avoir composé soi-même les riffs du set. C'est la raison pour laquelle j'avais un peu lâché tout ce qui concernait cette scène (hormis les considérations citées plus haut), un peu trop de réchauffé, trop d'attitude pas assez de tripes, même s'ils se donnent à fond, ça ne fait pas illusion. En gros je me distrais en matant à quel moment les gratteux vont s'aligner pour headbanger ou en pariant intérieurement sur le prochain mosh part. Bref, mis à part un joli timbre de voix du chanteur, le reste me saoule (à défaut de la bière, parce qu'à 5€ le demi je dis tout simplement: NON)

Vient ensuite le tour des nord-américains, et c'est The Human Abstract qui a la délicate tâche de faire remuer le public venu en masse ce soir. Là on sort un peu des sentiers battus: deux gratteux venus pour faire montre de leur qualité technique, un bassiste 6cordiste qui en met plein la vue pareil, un batteur qui gère une bonne assise avec un jeu idoine pour cadrer tout ça. Quant au chanteur, bon bah, à la ricaine: une mèche venue de l'espace, beaucoup trop de cinéma dans les mimiques et le gestuel: saoulant. Et, au bout de 15 minutes, ce qui m'apparaissait au départ comme une rare occasion de voir quelque chose d'un peu différent sur cette affiche, va royalement me faire chier. Trop de technique tue la technique. Ils en font des caisses, OK les gratteux assurent bien mais le rock'n'roll est noyé la-dedans, c'est le genre de groupe (comme BEHOLD THE ARCTOPUS dans un registre tout autre) qu'il faut écouter tranquille chez soi mais aucun intérêt en live.

C'est The Chariot qui s'installe à la suite et j'avoue être venu pour eux et rien que pour eux. Pour ceux qui ont deja vu le groupe sur scène c'est du "pestac". A defaut d'être le groupe le plus carré de la terre sur scène, à l'instar du 1er groupe du brailleur josh scogin Norma jean, The Chariot sait en mettre plein les mirettes. Et ce soir ce sera de loin leur show le plus chaotique qu'il m'aura été donné de voir. Exemple le plus frappant: leur bassiste. Il balance son instrument (non pas celui-là, jeunes pervers) dans tous les sens, il joue quand il en a envie entre deux sauts, grimpette à la poutre etc... Mais au moins il y a des nerfs: le batteur frappe son kit comme si sa vie en dépendait, les gratteux essayent de maintenir le navire des riffs à flots (on est au batofar hein), tant bien que mal et Josh Scogin s'époumone toujours autant en ne tenant pas en place. Côté setlist, n'étant familier qu'avec "everything is alive..." (leur premier LP) j'ai reconnu tous les "hits" de cet album et j'ai pris un putain de bon temps. Comme dirait un pote croisé après leur set "voilà le rock ça ressemble à CA, normalement"...

Pour finir, ce ne sera dont pas The Chariot comme ce que je pensais au début (et ce qui m'aurait paru le plus logique finalement) mais les canadiens de Protest the Hero. On change encore une fois de registre, et on part vers quelque chose de plus rock'n'roll avec une légère touche à l'ancienne dans la voix chantée (toujours pas ma came mais beaucoup mieux fait et plus inspiré que les insipides mièvreries de la 2e voix de FDS). Bref, il y a certains plans sympathiques, et le côté plus r'n'r m'interpelle un peu, mais la fatigue aidant (et aussi la légère impression de ne pas être à ma place également) je décide de regagner mes pénates au bout de 25 bonnes minutes. Je n'achèterai pas leurs albums, certes, mais en live ça passe et leur bon esprit (un bon second degré du chanteur) ne fait que rajouter de l'intérêt à leur set.

PS : les photos ci-dessous sont signées Kastor, comme d'habitude !
photo de Mat(taw)
le 19/03/2009
####COMPTEUR_VISITES####

Les photos

Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo1Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo2Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo3Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo4Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo5Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo6Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo7Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo8Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo9Protest the Hero + The chariot + The human abstract + From dying skies le 11/03/2009, Le Batofar, Paris (75) - photo10

7 COMMENTAIRES

Kastor

Kastor le 19/03/2009 à 17:36:23

Pas mal le live report, le passage sur The Chariot est juste trop bien (et trop vrai, les métaphores collent parfaitement :D)

Il n'enmpêche, t'aurais pu venir me faire un bisou quand même.

Tookie

Tookie le 19/03/2009 à 18:33:39

jolies photos

mat(taw)

mat(taw) le 19/03/2009 à 19:46:25

merde, mec désolé je saurais meme pas te reconnaître. Et là c'était tellement blindé d'emo que je me suis refermé comme une huître.
Mais si tu croises une casquette barbue la prochaine fois, fais-moi signe qu'on tape une mousse ensemble

Kastor

Kastor le 20/03/2009 à 00:12:17

"casquette barbue"

C'est pas toi qui t'es prit une grosse droite dans la gueule sur une des premières parties et qui t'es fait éclaté le nez?

mat(taw)

mat(taw) le 20/03/2009 à 09:30:23

LOL
dans le pit pour les premières parties?? ahah
nan j'ai plus de 25 ans mec c'est mort.
Nan en général je gravite autour du bar avec un sweat a capuche

Kastor

Kastor le 22/03/2009 à 00:18:30

AH ok, cool.
Donc c'est pas toi que j'ai punché :D

Sinon prochain concert ensemble je t'en offre une!
(de bière, pas de mandale...)

jAck

jAck le 24/03/2009 à 09:45:59

Ah chouette report, j'ai pensé et écrit sensiblement la même chose, même si j'aime beaucoup Protest The Hero. Bravo =)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019

HASARDandCO

Pord - valparaiso
Onslaught - VI
Chronique

Onslaught - VI

Le 13/11/2013