Grave - As rapture comes

Grave - "As rapture comes"
chronique Grave - As rapture comes
Voilà 2 ans que GRAVE n'avait pas sorti d'album. Formé en 1986, le groupe fête donc ses 20 ans d'existence avec ce septième album, "As rapture comes", chez Century Media, qui est dans la continuité de ce qu'a déjà pu faire le groupe.

Car n'attendez pas de changement dans la musique du combo : ce n'est pas pour rien que GRAVE est consideré (notamment par KERRANG!) comme un des groupes qui a le plus influencé la scène death metal suédoise, pays d'origine du groupe. Donc oui, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, GRAVE fait du death metal "old school". Alors ça blaste, c'est sûr. Des soli par ci par là pas mal foutus, des breaks bien techniques, des passages plus lents pour repartir sur d'autres bien plus rapides, bon, du death quoi ! Bon, je dois l'avouer, n'étant pas un afficionados du genre, le côté old school ne m'attire pas forcément. Malgré tout, il faut bien avouer que le groupe sait ce qu'il fait, et la technique est parfaitement maitrisée, ce qui permets quelques envolées extrêmement puissantes et -surtout- plaisantes.

Les Suédois se permetttent même une reprise des ALICE IN CHAINS, sur la neuvième piste, avec "Them bones". Evidemment, difficile de comparer les deux voix... Celle de Ola Lindgren est quand même bien plus... Heu... Caverneuse ! Et d'ailleurs, en parlant du chant, je le trouve vraiment linéaire. Ok, je sais, c'est du old school. Mais n'empêche que des variations plus nettes seraient vraiment intéressantes.

Bref, la linéarité de l'album m'empêche d'entrer dedans complètement. Mais ce n'est pas après 7 albums que les gaillards suédois changeront de toutes façons.
photo de Pidji
le 20/06/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019